Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner le 5 octobre 2017.
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner le 5 octobre 2017. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

DESIGNATION

La République en marche: Castaner confirme qu'il est candidat pour en prendre la tête

Il n’y a pas d’autre prétendant pour l’instant…

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a confirmé ce mercredi sur RTL sa candidature pour prendre la tête du parti La République en marche (LREM).

>> A lire aussi : Direction LREM: «Il a une gueule»... Pourquoi Macron a choisi Christophe Castaner (et pas Benjamin Griveaux)

Il a précisé avoir bien reçu le soutien d’Emmanuel Macron et exclut de rester porte-parole s’il est élu.

« J’ai échangé bien sûr avec Emmanuel Macron, avec Edouard Philippe, mais aussi (…) avec celles et ceux qui ont accompagné Emmanuel Macron depuis le début », a déclaré Castaner après avoir répondu « oui » à la question de savoir s’il était candidat pour prendre la tête de LREM.

« J’ai aussi le soutien, je pense, de la base des militants de LREM »

« S’il (Macron) m’a choisi et s’il a soutenu ma candidature (…), c’est parce que aujourd’hui j’ai aussi le soutien, je pense, de la base des militants de LREM », a-t-il ajouté.

Dans les faits, il reste quelques formalités à accomplir. Il doit réunir ses parrainages (60 adhérents membres du Conseil, dont 30 députés, trois sénateurs, dix référents territoriaux et cinq élus non parlementaires) et déposer son dossier avant le 2 novembre. Puis c’est le conseil national de LREM - le parlement du parti - qui l’élira au poste de « délégué général » lors d’une convention le 18 novembre à Lyon.

>> A lire aussi : Christophe Castaner assume la «dimension amoureuse» de relation avec Emmanuel Macron

Christophe Castaner a précisé qu’il n’y avait « pour l’instant » pas d’autre candidat. « Pour l’instant les candidatures sont ouvertes, moi je n’ai pas formellement déposé la mienne. Il n’y en a pas pour l’instant, mais il y en aura peut-être ».