Main aux fesses: Jean Lassalle n'a «aucune mémoire, ni du moment, ni du lieu, ni du geste»

HARCELEMENT Accusé par une ancienne attachée parlementaire de lui avoir mis «une main aux fesses», le député s’est défendu et a tenu à s’excuser…

20 Minutes

— 

Jean Lassalle, le 23 avril 2017.
Jean Lassalle, le 23 avril 2017. — IROZ GAIZKA / AFP
  • Jean Lassalle est accusé par une ex-attachée parlementaire de lui avoir mis «une main aux fesses».
  • Le député s’en défend sur RTL mais concède avoir parfois une attitude un peu «tactile».

Jean Lassalle se défend. Accusé par Julia Castanier, une ex-attachée parlementaire d’un député communiste, de lui avoir mis une « main aux fesses » quand elle avait 25 ans, le député des Pyrénées-Atlantiques rappelle ce mardi matin sur RTL qu’il ne fait l’objet d’aucune plainte pour harcèlement. « Je n’ai jamais fait » ce genre de geste, a-t-il également assuré.

« Je n’ai aucune mémoire, ni du moment, ni du lieu, ni du geste », a-t-il expliqué au sujet de l’accusation de Julia Castanier. « Depuis quelques nuits, je me réveille la bouche pleine de bile. J’ai toussé à m’arracher les poumons pendant deux heures et demie. Je me voyais la main sur ma mère, sur ma sœur, sur ma fille… Ça, ce n’est pas moi. Ça me révolte, ça me fait remonter la bile », a ajouté l’ancien candidat à l’élection présidentielle.

« Je respecte profondément les femmes »

Jean Lassalle a concédé avoir une attitude « tactile » a tenu à s’excuser. « J’ai une tendance tactile et j’ai senti de la frustration chez les hommes et les femmes, je m’excuse. Je veux présenter des excuses à celles et ceux que j’ai pu offenser. » Il ajoute néanmoins qu’il ne faut pas être « naïf, il y a autre chose dans cette affaire ».

>> A lire aussi : #balancetonporc: Une militante PCF raconte que Jean Lassalle lui a mis une main aux fesses

Il s’était déjà expliqué sur ces accusations la semaine dernière dans les colonnes du journal Sud-Ouest. « Je ne connais pas cette dame. Je ne me souviens pas de cet épisode. Je suis quelqu’un de truculent, de tactile, mais je sais faire la différence entre une main sur un bras que je reconnais poser aussi bien sur les hommes que sur les femmes et une main au cul, je m’en souviendrais ! On m’a déjà traité de macho pour des propos un peu alertes, mais je respecte profondément les femmes et les hommes. »