La députée Claire O'Petit condamnée en appel pour des fautes de gestion

JUSTICE La député LREM Claire O'Petit a été condamnée à une interdiction de gestion d'une entreprise pendant 5 ans...

G. N.

— 

La députée LREM Claire O'Petit.
La députée LREM Claire O'Petit. — Huffington Post

Condamnée mais satisfaite. Claire O’Petit, députée LREM de l’Eure et figure médiatique, a vu le jugement du tribunal de commerce de Bobigny confirmé par la Cour d’appel de Paris, vendredi, indique Paris-Normandie. Le tribunal avait condamné le 2 novembre 2016 la députée à « une interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler directement ou indirectement toute entreprise commerciale ou artisanale […] pour une durée de cinq ans ». Selon la justice, Claire O’Petit avait « commis des fautes de gestion qui ont contribué à l’insuffisance d’actif de la SARL ADCP [Agence de développement et de proximité] ».

Du côté de Claire O’Petit, on minimise

Néanmoins cet arrêt de la Cour d’appel a plutôt satisfait la députée comme elle l’écrit sur Twitter, où de façon implicite, elle reconnaît n’avoir pas été tout à fait honnête sur les questions comptables. Ce qui peut éventuellement poser problème quand on exerce un mandat public.

Contacté par Paris-Normandie, l’assistant parlementaire de la députée a, lui aussi, tenu à minimiser. « Des politiques ont été condamnés à des peines bien plus graves, à de l’inéligibilité parfois, et sont revenus, explique-t-il au quotidien régional. L’affaire de Claire O’Petit, c’est de la gnognotte par rapport à tout ça. » C’est sûr que l’on peut toujours trouver pire.

« Il n’y a rien de grave, nous ne sommes pas sur des faits d’escroquerie ou d’enrichissement personnel, ajoute l’assistant. Les juges lui reprochent une certaine légèreté dans sa comptabilité. Et au fond, cela correspond au caractère de la députée. » Si c’est à cause de son caractère, nous voilà pleinement rassurés.

>> A lire aussi : La députée Claire O’Petit demande aux jeunes d’arrêter de «pleurer pour 5 euros»