Les infos immanquables du jour: Les soirées sulfureuses du «porc» Weinstein, erreur judiciaire et retrait américain

ACTU Ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actu de ce jeudi 12 octobre 2017...

M.B.

— 

Harvey Weinstein au Festival de Cannes, en 2013.
Harvey Weinstein au Festival de Cannes, en 2013. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Elles sont là ! L’heure des infos immanquables a sonné. Découvrez ce que la rédaction de 20 Minutes vous a concocté pour ce soir.

L’article le plus lu du jour : Quand Harvey Weinstein organisait des soirées « partouzes et cocaïne » à Cannes

De nouvelles accusations de viols et de harcèlement sexuel contre Harvey Weinstein ne cessent de déferler à Hollywood, mais pas seulement. Visiblement, le producteur avait ses petites habitudes quand il posait ses bagages sur la Croisette. Le Parisien révèle qu’il organisait des soirées « partouzes et cocaïne » lors du Festival de Cannes, et qu’on le surnommait The Pig (« le Porc »).

Par ailleurs, le magnat d’Hollywood fait l’objet une enquête policière, prélude à une probable grande saga judiciaire typique de l’Amérique. Si les investigations de la police de New York se cantonnent pour l’instant à une agression sexuelle présumée remontant à 2004, les choses ne devraient pas s’arrêter là, le producteur étant suspecté d’avoir sévi durant plusieurs décennies, obtenant à chaque fois que c’était possible le silence de ses victimes grâce à des accords de confidentialité grassement payés.

L’article le plus partagé du jour : Les Etats-Unis se retirent de l’Unesco

Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils se retiraient de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l’institution d’être « anti-israélienne ». Mais ils conserveront un statut d’observateur, a précisé le Département d’Etat, en lieu et place de leur représentation à l’agence onusienne basée à Paris. Israël de son côté a réagi en saluant le début d’une « nouvelle ère » avant d’annoncer aussi son retrait de l’Unesco.

 

L’interview du jour : « On m’a volé quinze ans de ma vie, j’estime que j’ai donné », explique Patrick Dils

Quinze ans après avoir été innocenté par la justice, Patrick Dils revient dans son deuxième livre sur l’affaire du double meurtre de Montigny-lès-Metz (Moselle) qui lui a « volé quinze ans de [sa] vie ». Il évoque aussi sa « troisième vie », « la plus belle », qu’il a commencé à construire après avoir été innocenté en 2002. Une « vie de Monsieur-Tout-le-monde », auprès de sa femme et de leurs deux enfants, qui a été ébranlée il y a cinq mois, lorsque le quadragénaire a témoigné au procès de Francis Heaulme à Metz, par visioconférence. Une audition qui a viré à l’interrogatoire acharné et a ravivé les plaies de sa famille. Découvrez l’interview de Patrick Dils par ici.

L’article Paris du jour : La mairie de Paris dément vouloir « interdire » les voitures à essence (mais elles ne sont pas les bienvenues)

« Aucune mesure d’interdiction ou de sanction ne figure dans ce nouveau Plan Climat Énergie territorial de Paris. » La mise au point, destinée à faire cesser la polémique, est signée Anne Hidalgo, dans un post publié à la mi-journée sur Facebook. Ce matin, Franceinfo annonçait que la maire de Paris prévoyait d’interdire la circulation des voitures fonctionnant à l’essence dans la capitale à partir de 2030. Pour autant, la mairie souligne bien avoir pour objectif la « fin des moteurs thermiques en 2030 ». On vous explique par ici comment elle compte s’y prendre.