Pour compenser la hausse de la CSG, François de Rugy conseille aux maisons de retraite de baisser leurs tarifs

IMPOTS Les établissements vont bénéficier d'une baisse de la taxe d'habitation...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration. Deux infirmiers aident une personne âgée dans une maison de retraite.
Illustration. Deux infirmiers aident une personne âgée dans une maison de retraite. — ISOPIX/SIPA

François de Rugy a la solution. Le président LREM de l’Assemblée nationale était interrogé ce dimanche sur les retraités qui allaient subir la hausse de la CSG sans bénéficier d’une baisse de leur taxe d’habitation, car étant logés en maison de retraite.

Selon lui, une des pistes serait que ces retraités « bénéficient eux aussi de la baisse de la taxe d’habitation », que « les maisons de retraite payent ». Autrement dit, que les établissements répercutent cette baisse de taxe sur leurs tarifs.

« Les députés font remonter »

Près de 60 % de retraités, soit 8 millions de personnes, seront touchés en 2018 par une hausse de la CSG qui entraînera, selon les syndicats, une perte de 408 euros par an pour ceux qui reçoivent 2.000 euros par mois. Cette mesure a suscité des manifestations de retraités.

« Les députés font remonter, ils feront sans doute des amendements, et le gouvernement est tout à fait ouvert à ce que des amendements soient adoptés sur des sujets comme cela », a réagi François de Rugy au Grand Rendez-vous CNews-Europe 1-Les Echos.