VIDEO. Qui est Raquel Garrido, l'Insoumise par qui vient la polémique?

POLITIQUE La porte-parole des Insoumis est accusée par le «Canard Enchaîné» de ne pas avoir payé ses cotisations sociales…

T.L.G.

— 

Raquel Garrido lors d'une manifestation en Bretagne, en novembre 2013.
Raquel Garrido lors d'une manifestation en Bretagne, en novembre 2013. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Raquel Garrido est accusée par le «Canard Enchaîné» de ne pas avoir payé ses cotisations sociales.
  • «20 Minutes» revient sur son parcours.

Une fois de plus, son nom est associé à une controverse. Raquel Garrido, la porte-parole de la France insoumise, est accusée de ne pas avoir payé ses cotisations sociales à la caisse de retraite des avocats depuis six ans, ni ses cotisations à l’Ordre des avocats depuis un an, révèle Le Canard enchaîné ce mercredi.

Depuis quelques semaines, l’insoumise multiplie les polémiques et les coups d’éclat médiatiques. 20 Minutes revient sur son parcours*.

>> A lire aussi : Raquel Garrido s'est engagée à payer ses cotisations à l'Ordre des avocats

Du Chili à SOS racisme

Raquel Garrido est née le 23 avril 1974 à Valparaiso au Chili, sept mois après le coup d’Etat du général Pinochet renversant le président socialiste Allende. Ses parents, proches du Mouvement de gauche révolutionnaire, sont envoyés en prison. La famille doit son salut au papa, qui, interrogé par ses tortionnaires, aurait entonné une chanson américaine. « La radio joue un hit de l’époque. On lui demande de chanter, il le fait, les gardes le relâchent », décrit Raquel Garrido à Libération.

Vient l’exil : Toronto puis Marly-le-Roi dans les Yvelines. « La musique, on peut dire que ça a été fondateur pour ma famille », ajoute-t-elle dans Technikart. La sœur Tatiana participe à l’émission The Voice au Québec quand l’aînée s’essaie à une autre chanson : la politique. D’abord sur les bancs de Nanterre, puis à SOS Racisme, où elle devient vice-présidente à 22 ans.

Corbière-Garrido, les « petits chéris » de Mélenchon

Pour Raquel, la politique est aussi une affaire de couple. Elle rencontre Alexis Corbière à l’Unef-ID dans les années 1990. Coup de foudre, mariage, trois enfants. « Côté famille, on n’est pas très subversifs. Mais, c’est aussi cette stabilité qui nous permet de tenir en politique », confie-t-elle à Libération.

Au PS, au Parti de gauche, à la France insoumise… Les enamorados sont de tous les combats de Jean-Luc Mélenchon, qui devient douceur lorsqu’il parle de ses « petits chéris » d’une formule hanounesque dans l’ Obs : « Ils sont beaux. Entre nous, c’est une affaire de sentiments, une complicité presque totale ». Elle, pousse le candidat vers la VIe République, et milite pour des outils utilisés en Amérique du Sud : révocation des élus, Assemblée constituante, prise en compte du vote blanc.

L’avocate de JLM

Jamais élue, Raquel Garrido exerce d’abord le droit chez Force ouvrière comme juriste internationale en 2002. Elle y côtoie le leader syndicaliste Marc Blondel, un mentor, pendant huit ans. « A notre façon, nous continuons le combat qui brûla toute ton existence », écrira le couple à sa mort en 2014.

Elle entre en 2011 au Barreau de Paris, indique faire « du contentieux international, du droit des affaires », sans plus de précision. Surtout, l’avocate défend Jean-Luc Mélenchon dans les prétoires. C’est elle qui permet notamment au candidat de qualifier Marine Le Pen de « fasciste » sans être inquiété par la justice. En juillet dernier, elle reconnaissait toutefois ne pas avoir pris d’affaire depuis un an.

Pourfendeuse des médias… sur C8

Comme son mari, Raquel Garrido est une habituée des plateaux télé, qui raffolent de ses formules et ses coups de gueule. « Nous sommes une génération d’enfants de la télé. C’est un spectacle, j’en connais les codes », reconnaît-elle dans l’Obs. Alors quand Thierry Ardisson lui propose un poste de chroniqueuse, elle oublie ses envolées contre les médias ou Bolloré. « L’alternative, c’est quoi ? Qu’on ne soit présent nulle part ? », se défend-elle dans Libé.

L’animatrice ne s’arrête pas là, et va jusqu’à poser une question à Edouard Philippe lors d’une conférence de presse. Les journalistes crient au mélange de genre ? Le patron des Insoumis monte au créneau. « L’arrivée de Raquel Garrido sur C8 a polarisé la hargne de la caste […] parce que c’est une femme », parce qu’elle a « du talent », et est « cultivée ».

Casseroles et polémiques

Le couple a d’abord créé la polémique lorsqu’il a été accusé d’habiter un logement social (une affaire un peu plus compliquée). Mais depuis quelques semaines, Raquel Garrido n’a pas besoin de son mari pour attiser la controverse. Outre son transfert sur C8 et les révélations du Canard Enchaîné, la porte-parole a suscité l’émoi en effectuant un étrange parallèle entre les richesses du PSG et l’effondrement d’une tribune à Amiens dans un tweet (supprimé depuis).

Quelques jours plus tôt,l’Insoumise s’attirait les moqueries pour avoir vanté le succès de la manifestation des Insoumis contre la réforme du Code du travail… avant même qu’elle n’ait eu lieu.

 

*Contactés par 20 Minutes, Rachel Garrido et d’autres responsables de la France insoumise n’ont pas répondu à nos sollicitations.