Serait-ce la fin de la «love story» entre Emmanuel Macron et François Hollande?

RUPTURE La relation entre les deux hommes s'est dégradée au fil des mois...

C. Ape.
— 
François Hollande a demandé à son successeur à l'Elysée Emmanuel Macron d'éviter "des sacrifices pas utiles" en matière sociale, en marge d'une visite au Festival du film francophone d'Angoulême le 22 août 2017.
François Hollande a demandé à son successeur à l'Elysée Emmanuel Macron d'éviter "des sacrifices pas utiles" en matière sociale, en marge d'une visite au Festival du film francophone d'Angoulême le 22 août 2017. — Alfonso Jimenez/Shutter/SIPA

Mercredi, pour l’inauguration du nouveau campus de l’école d’application aux métiers des Travaux Publics (EATP), Emmanuel Macron sera en Corrèze, sur les terres de son prédécesseur. Un François Hollande à qui il s’est pourtant bien gardé de rendre visite, au contraire de Valéry Giscard d’Estaing ou Jacques Chirac, tandis que le chef de l’Etat invitait Nicolas Sarkozy et son épouse à dîner à l’Elysée.

Mais comment expliquer que la relation entre les deux hommes se soit tant dégradée, quelques mois après un passage de témoin des plus chaleureux le 8 mai dernier ?

Auprès de l’Opinion, l’un de ses conseillers avance une première explication : « Hollande n’a pas la tenue d’un ancien président : il se comporte comme un homme politique, il fait de la politique matin, midi et soir, il ne sait d’ailleurs faire que cela. Il n’y a donc aucune raison qu’Emmanuel rende hommage à sa qualité d’ancien président ou lui fasse l’honneur d’une visite ».

Selon l’Opinion et RTL, Emmanuel Macron se méfierait en outre du personnel élyséen dont il a hérité de François Hollande, notamment après la fuite dans la presse du montant de ses frais de maquillage. Le président de la République aurait par la suite « diligenté une enquête en interne » pour savoir d’où venait la fuite.