Crise au Front national: Le roman-photo de l’amitié perdue entre Marine Le Pen et Florian Philippot

C'EST FINI Du conseiller secret au vice-président gênant, retour en images sur la trajectoire du couple politique Florian Philippot-Marine Le Pen….

A.-L.B.

— 

Collage Paint/SIPA de Florian Philippot, vice-président du FN et Marine Le Pen, le 12 octobre 2013 à Paris
Collage Paint/SIPA de Florian Philippot, vice-président du FN et Marine Le Pen, le 12 octobre 2013 à Paris — LCHAM/SIPA/Paint 20 Minutes

Entre Marine Le Pen et Florian Philippot, c'est fini. Sommé par Marine Le Pen de choisir entre le FN et son association, Les Patriotes, le numéro 2 du Front national a annoncé ce jeudi matin qu'il quittait le parti. Derrière la menace, le crépuscule d’une histoire politique que 20 Minutes vous raconte en images…

Florian Philippot et Marine Le Pen, le 6 octobre 2011 à Nanterre
Florian Philippot et Marine Le Pen, le 6 octobre 2011 à Nanterre - Jacques Brinon/AP/SIPA

La rencontre secrète

Une date, une rencontre. Le 13 mai 2009, Florian Philippot, 27 ans, rencontre pour la première fois Marine Le Pen. Lui est « émoustillé », elle confie « un coup de foudre intellectuel » dans le livre Philippot 1er, le nouveau visage du Front national  (Plon, mars 2017) d’Astrid de Villaines et Marie Labat. La relation politique reste discrète pendant deux ans, le haut fonctionnaire issu de l’ENA conseillant dans l’ombre l’élue Front national.

Florian Philippot et Marine Le Pen, présidente du FN, le 2 mars 2013 à Paris
Florian Philippot et Marine Le Pen, présidente du FN, le 2 mars 2013 à Paris - REVELLI-BEAUMONT/SIPA

De l’ombre à la lumière

La révélation survient en octobre 2011. Florian Philippot s’affiche alors au côté de Marine Le Pen, jeune présidente du parti et déjà candidate à l’élection présidentielle. L’homme est propulsé directeur stratégique de la campagne de Marine Le Pen. Il détonne alors par sa culture de gauche chevénementiste et ses accents sociaux. 

Marine Le Pen, présidente du FN, et Florian Philippot, vice-président du FN, le 18 décembre 2012 à Paris
Marine Le Pen, présidente du FN, et Florian Philippot, vice-président du FN, le 18 décembre 2012 à Paris - REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Le temps des petits cœurs

Les jours et les campagnes se succèdent, la relation politique Le Pen-Philippot se renforce. A l’hiver 2012-2013, les opposants au mariage pour tous défilent dans les rues. Le jeune homme conseille à Marine Le Pen de ne pas y participer. Gilbert Collard et Marion Maréchal vont manifester, mais la présidente reste chez elle, suivant les conseils de Florian Philippot. En novembre 2014, lors de l’élection du comité central du parti, il arrive en quatrième position, loin derrière Marion Maréchal-Le Pen. Marine Le Pen confirme pourtant Florian Philippot dans son poste de numéro 2 du parti. C’est le temps des photos, des petits cœurs et des petits chats. Elu conseiller municipal à Forbach en mars 2014, il devient également député européen en juillet 2014.

Marine Le Pen, présidente du FN, et Florian Philippot, le 4 février 2012 à Paris
Marine Le Pen, présidente du FN, et Florian Philippot, le 4 février 2012 à Paris - BERNARD BISSON/JDD/SIPA

L’épreuve du père

A la question « Quel avenir imaginez-vous pour Philippot ? », Marine Le Pen répond en 2015 : « Je pense que sa trajectoire suivra la mienne. Je l’espère en tout cas. » Face au père Jean-Marie Le Pen, cofondateur du FN qui souhaite rester au cœur du mouvement, Florian Philippot pousse sa présidente à briser les chaînes qui la relie au passé. Pour ses détracteurs, Philippot siphonne le cerveau de Marine Le Pen. Pour elle, il reste « Florian ».

Marine Le Pen, présidente du FN, et Florian Philippot, le 5 janvier 2017 à Paris
Marine Le Pen, présidente du FN, et Florian Philippot, le 5 janvier 2017 à Paris - CHAMUSSY/SIPA

« Je ne te suffis plus »

Frédéric François  chante l’amour qui s’en va. Florian Philippot pourrait y assurer les chœurs. L’homme ne suffit plus au bonheur de sa présidente qui voit sa formation connaître des succès limités aux élections. Sa ligne politique est pointée du doigt par les opposants après l'échec de Marine Le Pen à la présidentielle. La défaite aux législatives 2017 de Philippot en Moselle l’éloigne pour de bon de Marine Le Pen propulsée à l’Assemblée nationale. Loin des yeux, loin du cœur…

Florian Philippot et Marine Le Pen, présidente du FN, le 10 décembre 2014 à Paris
Florian Philippot et Marine Le Pen, présidente du FN, le 10 décembre 2014 à Paris - NICOLAS MESSYASZ/SIPA