VIDEO. Le lapsus d'Emmanuel Macron sur la «sortie de l’état de droit»

OUPS Au lieu de l'état d'urgence... 

C. Ape. avec AFP

— 

Emmanuel Macron s'est daressé à la communauté française de New York
Emmanuel Macron s'est daressé à la communauté française de New York — LaurentVu/SIPA

Emmanuel Macron l’avait promis, l’état d’urgence, en vigueur depuis les attentats de novembre 2015, devait être levé « à l’automne ».

Un sujet qui visiblement est toujours bien présent dans l’esprit du président. Mardi, à New York, Emmanuel Macron a prononcé un long discours devant plusieurs centaines de membres de la communauté française, défendant à la fois ses réformes en France, son projet de refonder l’Europe et son soutien au multilatéralisme de l’ONU.

>> A lire aussi : A la tribune de l'ONU, Macron défend l'accord de Paris «qui ne sera pas renégocié»

« Sortir de l’Etat de droit »

Au cours de son discours, il a commis un lapsus qui a fait s’esclaffer la salle, annonçant qu’en novembre la France « sortira de l’Etat de droit », au lieu de « l’état d’urgence », rapporte l’AFP. « Je constate qu’il n’y a pas eu de réactions », a-t-il plaisanté en se corrigeant aussitôt, « j’ignore si c’est de la torpeur ou de l’acquiescement, je choisis le premier ! »

Un lapsus qu’avait déjà le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb il y a pile une semaine devant la commission des lois de l’Assemblée nationale pour l’examen du projet de loi antiterroriste.