Emplois aidés: Le gouvernement recevra «d'ici la fin de semaine» les représentants des collectivités

TRAVAIL La semaine dernière, Edouard Philippe avait réévalué à 320.000 le nombre de contrats aidés pour 2017, contre 459.000 en 2016…

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe le 18 août 2017.
Le Premier ministre Edouard Philippe le 18 août 2017. — AFP

Le gouvernement veut rassurer les collectivités territoriales. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce mercredi qu’il allait recevoir « d’ici la fin de la semaine » les représentants des collectivités inquiètes de la baisse du nombre de contrats aidés à l’approche de la rentrée.

« Le Premier Ministre a demandé à Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de recevoir d’ici la fin de la semaine les associations nationales représentatives des collectivités territoriales », a annoncé Matignon dans un communiqué.

« Mobiliser d’autres dispositifs d’accès à l’emploi »

Des élus locaux, en métropole comme en outremer, mais également des membres d’associations et de l’opposition, se sont ouvertement inquiétés au cours de l’été de la baisse du nombre de contrats aidés décidée par le gouvernement, alors que ces emplois sont particulièrement utilisés par les municipalités pour préparer la rentrée scolaire.

>> A lire aussi : Les contrats aidés sont-ils vraiment efficaces pour trouver un emploi?

« Le gouvernement aidera les collectivités à mobiliser d’autres dispositifs d’accès à l’emploi, notamment en développant le recrutement de jeunes sous statut d’apprenti en collectivité », a également assuré le Premier ministre. La semaine dernière, Edouard Philippe avait réévalué à 320.000 le nombre de contrats aidés pour 2017, contre 459.000 en 2016.