Pour la rentrée du Medef, Gattaz exhorte Macron à «ne rien lâcher» sur ses réformes

TRAVAIL La 19e université d’été du syndicat patronal se tient juste avant la présentation officielle jeudi par le gouvernement de ses ordonnances sur le Code du travail…

20 Minutes avec AFP
— 
Pierre Gattaz, le président du Medef, le 13 décembre 2016.
Pierre Gattaz, le président du Medef, le 13 décembre 2016. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

« Surtout ne rien lâcher. » Le Medef va encourager Emmanuel Macron à poursuivre ses réformes lors de son traditionnel raout de rentrée qui débute ce mardi et dont les débats seront dominés cette année par l’épineuse réforme du marché du travail et les prochains arbitrages budgétaires.

« Il faut continuer les réformes, il faut cranter ces réformes », a estimé sur RTL le président de l’organisation patronale Pierre Gattaz, quelques heures avant l’ouverture de la 19e université d’été du Medef.

« Toutes les planètes sont alignées pour engager cette réforme »

Cette année, ce grand rendez-vous patronal, qui réunira deux jours durant 7.500 personnes sur le campus d’HEC à Jouy-en-Josas (Yvelines), se tient juste avant la présentation officielle jeudi par le gouvernement de ses ordonnances sur le Code du travail. Le slogan de la manifestation, « Confiance et croissance : l’avenir c’est la France », résume d’ailleurs la vague d’optimisme qui s’est emparée des patrons depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Pour le patron des patrons, « la confiance c’est 50 % de la croissance ».

>> A lire aussi : Le Medef soutient Macron, mais ne lui donne pas de blanc-seing

Tous les yeux seront donc braqués sur la réforme du marché du travail. « La conjoncture est bonne, la croissance redémarre, 300.000 emplois ont été créés. Toutes les planètes sont alignées pour engager cette réforme », a estimé Pierre Gattaz dans le Parisien.

« Les deux marqueurs fondamentaux que nous attendons et qui seront déterminants pour la suite » sont « les ordonnances sur la loi Travail qui vont sortir jeudi » et «  la fiscalité », a-t-il également expliqué.