Un courrier de Valls indique que la baisse des APL était envisagée sous Hollande

ECONOMIE Une lettre datée du 25 juillet 2016...

C. Ape.

— 

L'ancien Premier ministre Manuel Valls aux côtés d'Emmanuelle Cosse, ex-ministre du Logement
L'ancien Premier ministre Manuel Valls aux côtés d'Emmanuelle Cosse, ex-ministre du Logement — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Nouvel épisode dans le dossier des Aides personnalisées au logement (APL), qui doivent baisser de 5 euros par mois et par foyer à partir d’octobre comme l’a confirmé le gouvernement. 

Une lettre de cadrage, révélée lundi par BFMTV, envoyée en 2016 par le Premier ministre Manuel Valls à Emmanuelle Cosse, alors ministre du Logement, indique que le précédent exécutif entendait réaliser des économies sur les APL.

Si l’ex-ministre du Budget Christian Eckert assurait dimanche au Parisien que le gouvernement Valls n’avait jamais songé à baisser les APL, Christophe Castaner, actuel porte-parole du gouvernement, a révélé ce lundi sur RMC l’existence de ce courrier, renvoyant la balle au gouvernement Valls.

>> A lire aussi : La députée LREM Claire O’Petit demande aux jeunes d’arrêter de «pleurer pour 5 euros»

Economie

« Il y a la lettre de cadrage qui a été envoyée par Manuel Valls au ministre du Logement et qui a été préparée par monsieur Eckert qui prévoyait cela. Si monsieur Eckert le souhaite, il pourra demander à ce que cette lettre soit publique », a-t-il dit.

Datée du 25 juillet 2016, cette lettre envoyée par Matignon à Emmanuel Cosse rappelle l’ambition de François Hollande de ramener le déficit public sous la barre des 3 %. Elle évoque une « mesure transversale de - 156 millions d’euros portant sur les paramètres de prestations d’APL garantissant la soutenabilité du dispositif sans remise en cause des conditions d’attribution ».

>> A lire aussi : Qui du gouvernement actuel ou du précédent a décidé la baisse des aides au logement ?