Philippot voulait rencontrer La France insoumise, Corbière l'envoie valser

POLITIQUE Le numéro 2 du FN avait émis l'idée de prendre un café avec Jean-Luc Mélenchon...

M.C.

— 

Alexis Corbière, le porte parole de La France insoumise prend la pose à Paris le 17 février 2017.
Alexis Corbière, le porte parole de La France insoumise prend la pose à Paris le 17 février 2017. — JOEL SAGET / AFP

En langage diplomatique, c’est ce qu’on appelle une fin de non-recevoir. Avec moins de formes, on parlerait d’un vent cinglant. Et le député La France insoumise Alexis Corbière n’a pas pris de gants dimanche pour répondre à l’invitation de Florian Philippot à discuter, lancée la veille.

>> A lire aussi : Damien Philippot, frère de Florian, le numéro 2 du parti, assistant parlementaire de Marine Le Pen

Sur France info, le vice-président du Front national avait déclaré samedi : « Il y a des patriotes à droite, des patriotes à gauche. J’aimerais bien prendre un café » avec Laurent Wauquiez et « pourquoi pas » avec Jean-Luc Mélenchon, « pourquoi pas avec d’autres », pour « qu’on discute, qu’on voit ce qui nous oppose ». « On n’est pas en guerre civile, il faut qu’on soit constructifs tout en ne niant pas nos divergences qui sont parfois très importantes », avait-il estimé.

Sans surprise, la réponse n’a guère été chaleureuse : « Pas possible… les Insoumis préfèrent le café chaud au café facho », a lancé Alexis Corbière sur Twitter.