Gironde: Une députée LREM recherche un assistant parlementaire pour travailler «aux côtés de son conjoint»

ASSEMBLEE NATIONALE Une annonce qui passe mal quand on sait que LREM a fait campagne aux législatives sur le thème de la moralisation de la vie publique…

H. B.

— 

La députée LREM de la 8e circonscription de Gironde, Sophie Panonacle.
La députée LREM de la 8e circonscription de Gironde, Sophie Panonacle. — GEORGES GOBET

La petite annonce, publiée le 6 juillet, était passée presque inaperçue… La députée LREM de la 8e circonscription de Gironde, Sophie Panonacle, a publié une offre d’emploi sur le site de l’Apec pour recruter son assistant parlementaire en circonscription, révèle Brain Magazine.

Dans la description du poste, la députée précise sans se cacher que ce collaborateur travaillera aux côtés de son mari. « Sous l’autorité directe de la députée et aux côtés de son conjoint, directeur de cabinet (bénévole), d’une assistante cheffe de cabinet, vous les assistez et les secondez. »

Son conjoint devait initialement être le candidat LREM

Une annonce qui passe mal quand on sait que LREM a fait campagne aux législatives sur le thème de la moralisation de la vie publique. Le projet de loi, qui doit repasser prochainement en examen à l’Assemblée nationale, prévoit notamment l’interdiction des emplois familiaux pour les députés. Pas sûr que l’emploi, même bénévole, d’un conjoint soit donc autorisé…

>> A lire aussi : Les petits secrets sur les emplois familiaux

France Bleu Gironde fait également remarquer que Sophie Panonacle a été élue en juin députée LREM de la 8e circonscription de Gironde, mais qu’initialement, c’est son conjoint Christian Panonacle qui devait être le candidat macroniste. Ce n’est qu’en raison de la nécessaire parité aux élections législatives qu’il aurait cédé sa place à son épouse. Elle aurait ensuite recasé son époux comme « directeur de cabinet (bénévole) ».