VIDEO. Laurence Haïm quitte La République en marche

AU REVOIR Pour redevenir journaliste…

Clémence Apetogbor

— 

Laurence Haïm à l'Elysée
Laurence Haïm à l'Elysée — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Sa marche n’aura duré que six mois. Laurence Haïm, ancienne journaliste d’iTélé ayant rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, a annoncé ce mercredi sur Twitter ne plus être porte-parole du parti.

« P2 Mission réussie ! Je quitte @enmarchefr ce soir en route vers de nouvelles aventures de vie. Dernier regard ému : Bureau de campagne », a-t-elle déclaré sur le réseau social.

Le journalisme, « une passion qu’on ne perd pas »

Comme sa biographie Twitter l’indique déjà, Laurence Haïm a confié à puremedias vouloir « redevenir » journaliste. « Je crois que c’est une passion, le journalisme, on ne la perd pas. Il y a eu un temps pour la campagne, il y a maintenant un temps pour la gouvernance », dit-elle.

>> A lire aussi : Pourquoi Laurence Haïm se retrouve dans l’équipe de Macron

Au site internet, elle explique ne pas avoir été appelée par l’Elysée pour intégrer la nouvelle équipe de communication d’Emmanuel Macron devenu président. Laurence Haïm affirme n’avoir « aucun regret », malgré les critiques qu’elle a pu essuyer. « J’avais pris un engagement, la mission est accomplie, indique-t-elle. Je remercie Emmanuel et Brigitte Macron. J’ai été au bout de ma sincérité, toujours honnête. C’est passionnant de passer de l’autre côté. J’ai pu me rendre compte que la politique est un monde aussi difficile que la télévision. »

On se souvient pourtant qu’en janvier dernier, elle déclarait à BFMTV avoir « tourné la page du journalisme ». « J’ai pratiqué le journalisme avec passion pendant vingt ans, et à un moment donné, j’ai eu envie de changer de vie. Je sais que ça peut paraître un peu bizarre de vouloir changer de vie, j’ai vraiment eu envie de m’engager de manière citoyenne et de ne plus être journaliste. »