L'ex-diplomate Boris Boillon condamné pour «blanchiment de fraude fiscale»

JUSTICE L’ancien conseiller du président Sarkozy avait été interpellé par des douaniers à la gare du Nord à Paris en 2013 en possession de 350.000 euros et 40.000 dollars en espèces...

20 Minutes avec AFP

— 

Boris Boillon le 17 février 2011 à Tunis.
Boris Boillon le 17 février 2011 à Tunis. — FETHI BELAID / AFP

L’ancien diplomate et « Sarko boy » Boris Boillon a été condamné ce vendredi par le tribunal correctionnel de Paris, notamment à l’interdiction d’exercer une fonction publique pendant cinq ans, pour « blanchiment de fraude fiscale ».

>> A lire aussi : «Je n'avais pas d'autre option que celle-là»

L’ancien conseiller du président Nicolas Sarkozy avait été interpellé par des douaniers à la gare du Nord à Paris le 31 juillet 2013 en possession de 350.000 euros et 40.000 dollars en espèces, non déclarés, alors qu’il s’apprêtait à monter dans un train pour la Belgique.