Procès Ford: Philippe Poutou condamné pour avoir abîmé une voiture au Salon de l’Automobile

JUSTICE L’ouvrier-mécanicien était poursuivi par la direction de Ford Europe pour avoir abîmé une voiture lors du Salon de l’Automobile…

20 Minutes avec agence

— 

Philippe Poutou lors de l'émission Le Grand Débat, le 4 avril 2017.
Philippe Poutou lors de l'émission Le Grand Débat, le 4 avril 2017. — LIONEL BONAVENTURE-POOL/SIPA

Philippe Poutou, l’ancien candidat à la présidentielle a été condamné le 1er juin dernier pour des « dégradations en réunion », révèle cette semaine le site Rue89 Bordeaux. Il écope d’une amende de 431 euros et d’une inscription au casier judiciaire.

>> A lire aussi : Gironde: Les ouvriers de l'usine Ford, inquiets pour leurs emplois, ont débrayé

Jets de confettis au Salon de l’Automobile

L’ouvrier-mécanicien était poursuivi, ainsi que trois de ses collègues syndiqués CGT, par la direction de Ford Europe pour des faits remontant au Salon de l’Automobile en 2012 et 2014.

Il leur était reproché d’avoir jeté des confettis, collé des autocollants et grimpé sur une voiture en l’abîmant, selon le constructeur automobile. Le meneur du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et ses collègues entendaient ainsi manifester contre la suppression de postes dans leur usine Ford de Blanquefort, près de Bordeaux.

>> A lire aussi : Site de GM&S en Creuse: Poutou et Mélenchon se joignent à la manifestation des salariés

« Ils m’ont sans doute pris pour le meneur »

Pour Philippe Poutou, cette condamnation « n’a rien d’anecdotique », comme il le déclare au Dauphiné Libéré. « En plus, par rapport aux autres collègues j’ai pris 200 euros de plus sans justification supplémentaire. Ils m’ont sans doute pris pour le meneur ». Philippe Poutou sera le seul à ne pas faire appel de la décision.