Ouvrir les ports aux bateaux secourant les migrants, «une très mauvaise idée» selon Eric Ciotti

ITALIE Le député LR ne veut pas répondre favorablement à la demande italienne...

avec AFP

— 

Le député Eric Ciotti
Le député Eric Ciotti — VALERY HACHE / AFP

Eric Ciotti fait dans l’opposition ferme. Pas au gouvernement cette fois mais à la demande du ministre italien de l’Intérieur, dont le pays est aux premières loges de la crise migratoire.

>> A lire aussi : Le parquet fait appel de la dispense de peine prononcée pour Béatrice Huret

Le député des Alpes-Maritimes (LR) a jugé dimanche pendant le Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro que la demande de Rome d’ouvrir des ports aux bateaux secourant les migrants pour alléger la pression pesant sur nos voisins était « une très mauvaise idée ». Eric Ciotti préconise au contraire que les bateaux « retournent vers les ports d’origine ».

Appel à la solidarité

L’Italie se plaint du peu d’aide qu’elle reçoit de ses partenaires européens face à la crise migratoire et les appelle à davantage de solidarité. Pus de 83.000 migrants, dont de nombreux Libyens, sont arrivés sur son territoire depuis le début de l’année, un chiffre en hausse de plus de 19 % par rapport à la même période en 2016.

« Il faut stopper cette entrée sur la porte sud de l’Europe, a affirmé Eric Ciotti. Si on accepte que ces personnes arrivent en Europe, il faut savoir [qu’elles] vont s’installer définitivement en Europe. »

« Cela n’empêche pas qu’il y ait des demandes d’asile qui soient faites depuis les consulats, depuis ces pays », a ensuite précisé le député.