VIDEO. Assistants parlementaires MoDem: François Bayrou évoque «une opération politique»

JUSTICE Le garde des Sceaux n’a pas hésité à pointer du doigt l’entourage de la maire de Paris Anne Hidalgo…

H. B.

— 

Le Garde des Sceaux, Francois Bayrou a voté à Pau dimanche 11 juin 2017 pour les élections législatives.
Le Garde des Sceaux, Francois Bayrou a voté à Pau dimanche 11 juin 2017 pour les élections législatives. — Bob Edme/AP/SIPA

François Bayrou balance… Invité de CNews ce mardi matin, le ministre de la Justice est revenu sur l’enquête préliminaire visant le MoDem dans l’affaire des assistants parlementaires européens. « C’est une enquête qui a été lancée pour vérifier si une dénonciation anonyme était fondée », a déclaré le garde des Sceaux.

François Bayrou a poursuivi en évoquant « Matthieu L », l’ancien assistant du MoDem qui a témoigné auprès de la justice pour expliquer qu’il était payé par le Parlement européen, mais qu’il travaillait uniquement pour le parti. « La question n’est pas son nom mais la fonction de celui qui pratique la dénonciation, on protège son anonymat car sinon, on s’apercevrait de ce que c’est », a-t-il lancé.

Matthieu L, « l’un des collaborateurs directs de la maire de Paris »

« C’est une opération politique ? », lui a alors demandé le journaliste Jean-Pierre Elkabbach. « Vous l’avez dit ! C’est exactement l’impression qui est la mienne, mais je n’ai pas le droit de m’exprimer », a déclaré le ministre de la Justice avant d’ajouter que le dénonciateur est « l’un des collaborateurs directs de la maire de Paris », et il voit « un lien entre ceci et cela ». Une mise en cause à peine voilée de l’entourage de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

>> A lire aussi : Quatre questions pour comprendre les soupçons d'emplois fictifs pour des assistants parlementaires européens

François Bayrou a également expliqué qu’il avait « demandé par instruction écrite de ne pas être tenu au courant de cette enquête » et assuré qu’il n’y « avait aucune enquête embarrassante, car tout notre mouvement choisit d’être transparent ».