Emmanuel Macron lors de son arrivée au sommet de l'Otan, à Bruxelles, le 25 mai 2017.
Emmanuel Macron lors de son arrivée au sommet de l'Otan, à Bruxelles, le 25 mai 2017. — Emmanuel DUNAND / AFP

POLITIQUE

Législatives: LREM devance Les Républicains et le FN dans les sondages

Revivez tous les événements politiques à quatre jours du premier tour des élections législatives…

L'ESSENTIEL 

  • Le premier tour des élections législatives a lieu dimanche.
  • La République en marche est favorite, selon les sondages.

A LIRE AUSSI 

>> A lire aussi : Que nous apprend le vote des Français de l'étranger sur le scrutin du 11 juin?

>> A lire aussi : La République en marche arrive en tête chez les Français de l'étranger

 

21h: Ce live est désormais terminé. Bonne soirée à tous

20h05: LREM nettement en tête devant Les Républicains et le FN, selon un sondage

La République en marche! arrive largement en tête des intentions de vote (30%) devant Les Républicains et le Front national au premier tour des élections législatives, selon un sondage BVA Salesforce diffusé mercredi.

A quatre jours du scrutin, le mouvement d'Emmanuel Macron allié au MoDem devance LR de 10 points (20%) et de 12 le FN (18%), ses deux principaux concurrents.

Les candidats de La France insoumise (LFI) recueillent 12,5% d'intentions de vote, ceux du Parti socialiste allié au PRG 8%, selon cette enquête pour Orange et la Presse régionale. Les écologistes d'EELV sont crédités de 3%, le Parti communiste et Debout la France de 2% chacun, l'extrême gauche de 1%.

L'indice de participation au premier tour est évalué à 59% du corps électoral.

19h35 : La (très) difficile campagne du Front national

Après un résultat à la présidentielle jugé décevant, les voix dissonantes et les accusations de racisme rythment la campagne du FN.

« L’objectif [du parti] est très clairement est de constituer un groupe » (15 députés) selon Nicolas Bay, directeur de la campagne frontiste pour les législatives.

>> Lire notre article par ici

19h09: Sarah Soilihi, l’élue de Jean-Luc Mélenchon pour battre le Front national

Sarah Soilihi (FI) est la mieux placée pour battre Stéphane Ravier (FN), qui rejette ce qu’elle représente, dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône.

>> Lire notre article par ici

 

18h16: Des candidats revendiquent sur leurs affiches l’investiture En Marche! qu’ils n’ont pas

Deux candidats engagés dans les 3e et 4e circonscriptions de Savoie se revendiquent de la majorité présidentielle même s’ils n’ont pas été investis par LREM.

>> Lire notre article par ici

18h07: Un street artist s’oppose à la récupération de son œuvre par La République en marche

Christian Guémy, alias C215, s’insurge contre l’utilisation qu’a été faite d’une de ses œuvres d’art par un référent de la République en marche dans le 13e arrondissement.

>> Lire notre article par ici

17h55: Marine Le Pen participera finalement au débat télévisé

Marine Le Pen, qui avait décidé de boycotter un débat organisé mercredi par France 3 Hauts-de-France sur l'élection législative à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), y a finalement participé, tandis que La France insoumise, pas invitée, a protesté contre son exclusion, a-t-on appris de sources concordantes.

Ce débat télévisé, pré-enregistré et diffusé à 18H05, a finalement mis aux prises six des 13 candidats de la 11e circonscription du Pas-de-Calais: PS, LR-UDI, PCF, REM, EELV et FN.

17h52: Bruno Le Maire, ministre et favori dans l'Eure

Le ministre de l’Economie était en campagne sur ses terres mardi, et 20 Minutes y était aussi.

>> Lire notre reportage par ici

 

17h11 : A Colombey, Edouard Philippe salue la « place éternelle » et « l’exemple » du général de Gaulle

Le Premier ministre Edouard Philippe, venu se recueillir mercredi sur la tombe du général de Gaulle, a salué la « place éternelle » et « l’exemple » du chef de la France Libre et du premier président de la Ve République.

A quatre jours du premier tour des législatives, le chef du gouvernement est venu à Colombey-les-deux-Eglises (Haute-Marne) fleurir la tombe de Charles de Gaulle, vandalisée fin mai par un ivrogne et restaurée depuis.

« Je suis venu ici à Colombey parce que la place qu’occupe le général de Gaulle dans l’histoire de la France, je dirais plus encore dans l’imaginaire français, est une place éminente qui justifiait que dans ces temps troublés, dans ces temps difficiles, dans ces temps où la France est confrontée à un niveau de menace élevée, et puis dans ces temps où un acte de malveillance a été commis sur la tombe du Général justifiait que je vienne ici et que je dise toute l’émotion qu’avait suscitée cet acte », a expliqué le Premier ministre issu des Républicains à la presse.

Edouard Philippe a insisté sur « la place considérable, unique, et je dirais même éternelle, qu’occupe le général de Gaulle dans nos esprits » et « l’exemple qu’il propose à tous ceux qui un jour veulent ou exercent des responsabilités publiques ».

16h59: Un candidat LREM accusé «d'escroquerie au jugement», une enquête ouverte

Le candidat LREM Didier Martin est soupçonné d’avoir demandé à ses anciens employés de rédiger de faux témoignages pour faire licencier une salariée.

>> Lire notre article par ici