Emmanuel Macron en chef des Armées au Mali

DEFENSE Le président français doit passer six heures sur place…

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron, le jour de son investiture, le 14 mai 2017.
Emmanuel Macron, le jour de son investiture, le 14 mai 2017. — Xavier POPY-POOL/SIPA

Emmanuel Macron est arrivé ce vendredi à la base militaire française de Gao, dans le nord du Mali. Le président français doit passer environ six heures sur place, suivant un programme très chargé.

>> A lire aussi : Suivez en direct le déplacement d'Emmanuel Macron au Mali

« Il a beaucoup d’admiration pour l’esprit de dévouement de ces jeunes »

Emmanuel Macron a été accueilli par son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta, au début de ce premier déplacement hors d’Europe depuis sa prise de fonction dimanche, pour lequel il a choisi Gao, pivot de l’opération française Barkhane contre les jihadistes au Sahel, qui mobilise 4.000 soldats dans cinq pays. Les deux chefs d’Etat ont ensuite passé en revue les troupes présentes.

En janvier, son prédécesseur François Hollande n’avait pu rester que deux heures sur la base, où il s’est rendu trois fois en tout depuis le lancement en janvier 2013 de l’opération Serval pour chasser les djihadistes qui avaient pris le contrôle du nord du Mali. « Il veut rencontrer des gens, parler avec des soldats. Il a beaucoup d’admiration pour l’esprit de dévouement de ces jeunes », a expliqué le porte-parole de l’opération Barkhane, qui a pris en août 2014 le relais de Serval, le lieutenant-colonel Patrick Simo.