VIDEO. Gouvernement: Tenues décontractées, déjà ministre... Trois choses à savoir sur Annick Girardin, ministre des Outre-Mer

GOUVERNEMENT Originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon, Annick Girardin prend la tête du ministère des Outre-Mer…

T.C.

— 

Annick Girardin, nommée ministre des Outre-Mer
Annick Girardin, nommée ministre des Outre-Mer — SIPA

Annick Girardin, 52 ans, vient d’être nommée ministre des Outre-Mer. L’ancienne ministre de la Fonction-publique de François Hollande reste donc au gouvernement, tout comme Jean-Yves Le Drian. Voici trois choses que vous ignorez peut-être sur elle…

>> A lire aussi : A lire aussi : Cinq choses à savoir sur Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur et numéro 2 du gouvernement

1. Elle est originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Annick Girardin est née le 3 août 1964 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Quelques mois plus tard, son père - un marin pêcheur devenu boulanger - et sa mère repartent avec leurs quatre enfants à Saint-Pierre-et-Miquelon, racontait le JDD en septembre 2015. Entrée en politique en 2000, elle a été membre du conseil municipal de Saint-Pierre et députée de Saint-Pierre-et-Miquelon avant d’être nommée, en 2014, secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie. Sa fille est toujours présentatrice météo et animatrice d’une émission culinaire sur la chaîne de télé locale. Son petit frère, David, a repris la boulangerie-pâtisserie paternelle sur la place Charles-de-Gaulle à Saint-Pierre.

2. Elle a été mère à 15 ans et demi.

La ministre a mis au monde la petite Anne-Claire à l’âge de 15 ans et demi. « On a demandé mon exclusion de l’école en troisième », racontait-elle au JDD. Mais elle s’est accrochée « En terminale, avant d’aller en cours, je déposais ma fille à la crèche. » « J’ai eu deux mamans, ma mère et ma grand-mère, qui m’ont élevée en même temps », confie sa fille au journal. Aujourd’hui, Annick Girardin est la grand-mère de Milo, 10 ans, et Eliott, 5 ans.

3. Elle est connue pour ses tenues décontractées.

Dans un article publié en juillet 2015, Le Télégramme remarquait que la ministre, née en Bretagne, portait souvent des tenues très décontractées. Et le quotidien d’énumérer : « un décolleté trop profond au Cambodge, un manteau en léopard à l’Assemblée, des baskets blanches lors d’un déplacement en Côte d’Ivoire avec le Président, qu’elle accompagnait également récemment au Bénin ».