«Un enfumeur professionnel»... La nomination d'Edouard Philippe à Matignon passe mal chez certains électeurs de gauche

VOUS TEMOIGNEZ «20 Minutes» a fait réagir ses lecteurs sympathisants de gauche à l'arrivée du juppéiste à Matignon...

Delphine Bancaud

— 

Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 15 mai 2017 à Matignon. AP Photo/Kamil Zihnioglu
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 15 mai 2017 à Matignon. AP Photo/Kamil Zihnioglu — Kamil Zihnioglu/AP/SIPA
  • Le profil même d’Edouard Philippe suscite la méfiance chez certains lecteurs.
  • D’autres y voient un positionnement à droite d’Emmanuel Macron.
  • Mais certains sympathisants de gauche veulent laisser sa chance au gouvernement avant de le juger.

Un juppéiste à Matignon. Certes, ils s’y attendaient un peu, mais quand même. Les électeurs de gauche que nous avons interrogés réagissent vivement à la nomination d’Edouard Philippe en tant que Premier ministre.

Elle en fait grogner plusieurs, à l’instar de Ludovic : « c’est une bien mauvaise nouvelle. J’ai voté Macron pour faire barrage à Fillon et à Marine Le Pen. Je n’étais pas convaincu par son programme et avec la nomination de ce premier ministre Républicain, mes craintes se confirment. Emmanuel Macron me fait peur. Premièrement, j’ai peur d’un recul social. Deuxièmement, d’un assouplissement du droit du travail au détriment du salarié. Étant donné la personnalité de ce premier ministre, j’ai peur que les négociations soient succinctes et les débats bref », explique-t-il. Mayalen, qui a aussi voté « utile » aux deux tours, se dit en colère avec cette nomination d’Edouard Philippe : « parce qu’il est un parlementaire qui n’était pas connu pour son assiduité… quel exemple ! Parce qu’il a voté contre la loi de transition écologique et contre la loi de transparence. Et parce qu’il a reçu un blâme de la part de la Haute autorité pour manquement à sa déclaration… Et pour couronner le tout, il s’est abstenu de voter la loi du mariage pour tous ! Non trop c’est trop… », s’enflamme-t-elle.

Cette nomination « montre qu’Emmanuel Macron est clairement à droite »

Le parcours d’Edouard Philippe suscite décidément des commentaires assez négatifs chez nos internautes : « Le premier ministre, un gars qui soutenait Fillon il y a trois mois. C’est du grand n’importe quoi », s’énerve ainsi Dimitri. Léo va encore plus loin : « directeur de la communication et directeur des affaires publiques d’Areva, bref un enfumeur professionnel », estime-t-il.

Corinne, elle, dit se réjouir de la nomination d’Edouard Philippe, car « elle clarifie les choses et montre qu' Emmanuel Macron est clairement de droite ». « Cette nomination d’Edouard Philippe est une vraie chance pour la vraie gauche, car elle va faire ouvrir les yeux sur ce qu’est Macron à des électeurs de gauche qui ont pu croire à la nouveauté du personnage ou comme moi, voté pour lui uniquement pour éliminer pis, Fillon, Le Pen », poursuit-elle. « Je retrouve avec joie désormais mon camp, celui de la gauche antilibérale car pour moi ce concept de « et à gauche et à droite » est une escroquerie intellectuelle. La gauche, la droite ont des valeurs différentes et les partis sont utiles pour organiser les courants de pensée », ajoute-t-elle.

« C’est un choix à tenter »

Certains adoptent une position plus attentiste : « Avant toutes critiques, je pense qu’il faut attendre de voir la suite », déclare Guy, électeur de gauche depuis 1967. Drobinoo est sur la même ligne : « Arrêtons de nous mettre constamment les uns contre les autres, essayons d’être constructifs et d’avancer ensemble, un peu d’optimisme ! », s’exclame-t-elle.

« Pour moi, un président plutôt tendance gauche avec un premier ministre de droite sociale en mode constructif c’est un choix à tenter », poursuit-elle. Bruno abonde dans son sens : « Je soutiens pleinement le choix d’Emmanuel Macron de nommer un républicain modéré et pragmatique à Matignon. Je voterai évidemment pour la République en marche aux législatives ! », indique-t-il