Non, Emmanuel Macron ne veut pas supprimer les jours fériés chrétiens

DESINTOX La loi Macron ne prévoit pas de remplacer certains jours fériés…

Mathilde Cousin

— 

Emmanuel Macron lors de sa visite à Berlin pour rencontrer Angela Merkel, le 15 mai 2017.
Emmanuel Macron lors de sa visite à Berlin pour rencontrer Angela Merkel, le 15 mai 2017. — action press/Shuttersto/SIPA
  • Un article de 2015 est de nouveau relayé sur les réseaux sociaux
  • L'amendement qui est mentionné dans l'article n'a jamais été adopté
  • Aucune modification des jours fériés n'a été votée

Depuis plusieurs jours, un article du magazine La Vie est partagé abondamment sur Facebook et Twitter. Son titre ? « La loi Macron supprime des jours fériés chrétiens, l'Eglise réagit en ordre dispersé. » Des internautes n'hésitent pas à s'indigner contre cette mesure, qu'ils associent au nouveau président de la République.

DESINTOX

Cet article a été publié il y a deux ans, le 17 février 2015. Il relaie un amendement défendu par Ericka Bareigts, à l'époque députée de la Réunion. L'élue prévoyait la possibilité de remplacer le lundi de Pâques, l'Ascension, le lundi de Pentecôte, l'Assomption et la Toussaint par des jours fériés d'autres confessions dans les départements et territoires d'Outre-Mer.

Cet amendement a été voté par les députés, mais sous une forme remaniée. Les jours fériés républicains (14 juillet, 1 mai, 8 mai, 11 novembre) devaient toujours avoir vigueur dans les DOM-TOM. Pour les autres jours fériés « d'inspiration religieuse », le Préfet de région avait latitude pour les remplacer par des jours fériés « d'inspiration locale.» Cet amendement était présenté dans le cadre de la loi Macron. 

Une pétition contre le texte

Le vote de cette mesure avait fait grand bruit à l'époque. Bruno Retailleau et Eric Ciotti, alors élus UMP, avaient créé une pétition, accusant la gauche « de céder au communautarisme .»  

Ce texte de loi a finalement été rejeté par les sénateurs. Il n'a donc jamais été appliqué. François Hollande s'était montré réservé envers ce texte, dont il estimait qu'il n'avait pas sa place dans le projet de loi.

Dans son programme, Emmanuel Macron ne prévoit pas de modifier les jours fériés en métropole ou dans les territoires d'Outre-Mer.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.