Les projets de Sarkozy plus populaires que lui

POLITIQUE Le président n'a pas vraiment convaincu...

P. K.

— 

Après avoir provoqué un tollé en annonçant purement et simplement la fin des 35 heures, Nicolas Sarkozy a dû rectifier le tir sur ce dossier sensible, assurant qu'il n'était pas dans son "intention de supprimer la durée légale du travail", ce que le PS conteste fermement.
Après avoir provoqué un tollé en annonçant purement et simplement la fin des 35 heures, Nicolas Sarkozy a dû rectifier le tir sur ce dossier sensible, assurant qu'il n'était pas dans son "intention de supprimer la durée légale du travail", ce que le PS conteste fermement. — Eric Feferberg AFP

Nicolas Sarkozy n'est pas à un paradoxe près, mais pas sûr qu'il apprécie forcément celui qui apparaît à la lecture de deux sondages publiés vendredi dans la presse.

Il n'appréciera sans doute pas la première partie de ces sondages: 50% des personnes interrogées l'ont trouvé peu ou pas du tout convaincant, selon une étude CSA pour «Le Parisien». Seulement 52% des personnes interrogées lui font confiance, selon l'enquête OpinionWay pour «Le Figaro» et «LCI», alors qu'ils étaient 61% fin juin. De quoi faire grise mine? Pas forcément.

Une seule proposition rejetée

Car selon ces mêmes sondages, si Nicolas Sarkozy déçoit, ses projets plaisent aux sondés. Parmi les mesures proposées, 88% des personnes interrogées sont favorables au fait de «relever le montant maximum pouvant être attribué aux salariés par la participation et l'intéressement aux résultats de l'entreprise» et à «donner la priorité à l'école primaire dans l'éducation», selon OpinionWay.

L'institut CSA a testé pour «Le Parisien» douze des mesures annoncées par Nicolas Sarkozy. Une seule ne reçoit pas l'aval des sondés: la fin des 35 heures. Pas vraiment une surprise pour le chef de l'Etat, qui avait fait machine arrière dès le lendemain.

Et vous qu'en pensez vous? Avez vous été convaincu par Nicolas Sarkozy? Et par ses projets?