VIDEO. Présidentielle: Macron fait la fête à la Rotonde et n'a «pas de leçons à recevoir»

POLITIQUE Le candidat d'En Marche! rejette les comparaisons avec Nicolas Sarkozy...

P.B.

— 

Emmanuel Macron fait la fête à La Rotonde Montparnasse après sa victoire au premier tour de la présidentielle, dans la nuit du 23 au 24 avril 2017.
Emmanuel Macron fait la fête à La Rotonde Montparnasse après sa victoire au premier tour de la présidentielle, dans la nuit du 23 au 24 avril 2017. — G. VAN DER HASSELT/AFP

C’était le 6 mai 2007. Nicolas Sarkozy fait la fête au Fouquet’s avec une cinquantaine de patrons et de people et place sa présidence sous le signe du « bling-bling ». Emmanuel Macron n’a visiblement pas retenu la leçon sur le risque des célébrations ostentatoires, surtout quand elles sont prématurées : sorti en tête du premier tour avec près de 24 % des suffrages, contre 21,50 % pour Marine Le Pen, le leader d’En Marche a réuni ses proches à La Rotonde, une brasserie du quartier Montparnasse. A sa sortie, il a toutefois rejeté les comparaisons.

>> A lire aussi : Suivez la nuit électorale en direct

« Vous n’avez rien compris à la vie, c’était mon moment du cœur », répond sèchement le candidat au micro de Quotidien. « Je crois qu’au Fouquet’s, il n’y avait pas beaucoup de secrétaires, d’officiers de sécurité. Moi, je n’ai pas de leçons à recevoir sur ce milieu parisien. »

« Indigne quand l’extrême droite est au second tour »

De fait, les prix à la carte sont quand même plus raisonnables qu’au Fouquet’s, et la liste des invités plus réduite que pour Nicolas Sarkozy. Selon Europe 1, étaient notamment présents : Daniel Cohn-Bendit, Pierre Arditi, Eric Orsena, Jacques Attali et Stéphane Bern.

Malgré tout, l’image envoyée a du mal à passer. David Cormand, élu municipal EELV à Rouen la juge « indigne dans une situation politique où l’extrême droite est qualifiée pour le second tour ».

 

>> Estimations des résultats du premier tour de l’élection présidentielle (IPSOS) :

>> Comment a voté votre commune ? Les résultats de l’élection présidentielle, ville par ville.