Eric Woerth: La rencontre Macron-Estrosi «crée des troubles» parmi les électeurs

POLITIQUE Chargé de coordonner la campagne de François Fillon, Eric Woerth a estimé que cette rencontre entre les deux hommes n’était pas une bonne idée…

A.B. avec AFP

— 

Le député UMP Eric Woerth, le 10 avril 2013, à Paris.
Le député UMP Eric Woerth, le 10 avril 2013, à Paris. — ANTONIOL ANTOINE/SIPA

Eric Woerth, chargé de coordonner la campagne de François Fillon, a jugé dimanche « saugrenu » pour Christian Estrosi, président LR de PACA, d’avoir rencontré Emmanuel Macron samedi à Marseille, ce qui « crée des troubles » chez les électeurs.

« C’est saugrenu, c’est étrange »

« C’est saugrenu, c’est étrange. Il n’était pas obligé de le faire. Cela crée des troubles chez les électeurs », a déclaré le député-maire Les Républicains de Chantilly (Oise) et ancien ministre sur BFMTV.

« Je ne suis pas sûr qu’à trois semaines d’une élection déjà compliquée, où un grand nombre d’électeurs sont déboussolés, sont inquiets, ce soit une bonne idée », a ajouté Eric Woerth, pour lequel cette rencontre entre le candidat d’En Marche ! et le président de la région PACA « s’explique beaucoup par des circonstances locales ».

« Ce n’est pas (la chancelière allemande) Angela Merkel, ce n’est pas obligatoire », a-t-il insisté, en évoquant l’argument de « visite républicaine » avancé par Emmanuel Macron à quelques heures d’un meeting à Marseille.

Mais, a aussi considéré Eric Woerth, ce n’était « pas bien de siffler Christian Estrosi » lors du meeting vendredi de François Fillon à Toulon. Des partisans du candidat de la droite n’ont en effet pas pardonné au président de PACA d’avoir demandé le retrait de leur champion empêtré dans ses affaires judiciaires. « Ce n’est pas une bonne chose », a-t-il redit, soulignant que Christian Estrosi a « clairement apporté son soutien à François Fillon, il l’a dit lors du meeting et dans les journaux locaux ».