Le carnet de notes des ministres

POLITIQUE Chacun se verra remettre une grille d’évaluation dans les prochaines semaines…

C. F. avec agence

— 

Le gouvernement Fillon compte officiellement 537 conseillers dans les cabinets ministériels, dont 63 au service du Premier ministre, selon un chiffrage communiqué jeudi par Matignon alors qu'un rapport dénonce l'inflation des cabinets ministériels.
Le gouvernement Fillon compte officiellement 537 conseillers dans les cabinets ministériels, dont 63 au service du Premier ministre, selon un chiffrage communiqué jeudi par Matignon alors qu'un rapport dénonce l'inflation des cabinets ministériels. — Patrick Kovarik AFP/Archives

Evalués, comme des salariés, voire comme des élèves. Les ministres devraient être reçus individuellement ces prochaines semaines par François Fillon pour recevoir du Premier ministre leur grille d’évaluation. «Un bulletin de note trimestriel» en somme, indique «Le Monde», qui révèle ce jeudi que cet outil d’évaluation a été élaboré avec l’aide du cabinet privé Mars & Co. Interrogé par 20minutes.fr, ce dernier n'a pas souhaité s'exprimer sur ce sujet.

Laurent Wauquiez, le porte-parole du gouvernement, a en revanche confirmé que les 15 ministres ainsi que le haut-commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsh, seront désormais évalués sur des «indicateurs de résultats» afin de «rendre des comptes» concernant leur action. Le porte-parole du gouvernement a précisé que, dans le cadre d’une démarche entamée il y a quatre mois, les ministères ont été interrogés sur «tel et tel projet de loi», ou «tel et tel domaine d’action gouvernementale», pour fixer des critères de résultats.

«30 critères chiffrés de performance»

Au total, précise «Le Monde», 30 «critères chiffrés de performance» ont été mis en place, reprenant les grandes orientations des lettres de mission envoyées à chaque ministre par Nicolas Sarkozy. Ainsi, Xavier Darcos devra-t-il répondre du nombre d’heures supplémentaires réalisées par les enseignants, Valérie Pécresse du nombre d’universités ayant opté pour la nouvelle gouvernance, Brice Hortefeux du nombre d’étrangers en situation irrégulière expulsés. Christine Albanel, elle, sera jugée sur «l’évolution de la fréquentation des musées lorsqu’ils sont gratuits» ou bien «la part de marché des films français en France».

«La politique est un domaine comme les autres, qui doit rendre des comptes à nos concitoyens», a commenté Laurent Wauquiez, expliquant que cette démarche répondait à trois objectifs: «ajuster le tir» dans certains domaines, «rendre des comptes sur ce qui change concrètement», et «évaluer chaque ministre». Avec, à la clé, un possible remaniement.

Débat: Et vous, quelle note sur 20 donneriez-vous aux ministres du gouvernement Fillon? Pour le dire, cliquez ici.