Selfie de Marine Le Pen avec un député russe homophobe: «Elle ne savait pas qui c'était», plaide Philippot

PRESIDENTIELLE Pour certains commentateurs, les selfies de la présidente du Front national posent problème..

D.B. avec AFP

— 

Le député homophobe russe Vitali Milonov prend un selfie avec Marine Le Pen.
Le député homophobe russe Vitali Milonov prend un selfie avec Marine Le Pen. — Facebook

Une photo très embarrassante pour Marine Le Pen. En déplacement en Russie, la présidente du Front national a posé pour un selfie en compagnie du député russe Vitali Milonov, connu notamment pour avoir rédigé la loi sanctionnant la « propagande homosexuelle » et ses propos antisémites.

Un cliché qui n’avait pas échappé au philosophe Raphaël Glucksman.

Pour voler au secours de Marine Le Pen, le vice-président du Front national,Florian Philippot, a réaffirmé dimanche qu’elle « ne savait pas qui était » Vitali Milonov quand elle s’est fait photographier vendredi à Moscou avec ce député russe.

« Bien sûr qu’elle ne savait pas qui c’était. Elle a enchaîné à ce moment-là 40 selfies avec 40 députés à la suite, donc évidemment qu’elle ne les connaissait pas tous. C’est évident qu’elle ne l’aurait pas fait si elle avait su qui c’était », a déclaré Florian Philippot sur France 3.

Des selfies qui posent question

« Marine Le Pen, c’est la diplomatie à la Richard Virenque, à l’insu de son plein gré… », a ironisé, également sur France 3, Alexis Corbière, le porte-parole du candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

« Marine Le Pen n’est pas Céline Dion ou Beyoncé, elle n’a pas à faire de selfies comme cela, surtout quand on prétend diriger la France (…) A quelques jours de la présidentielle, s’afficher avec un chef d’Etat étranger, ce n’est pas un bon signe », a ajouté Alexis Corbière, faisant allusion à la rencontre, au Kremlin, entre Vladimir Poutine et la présidence du Front national.