Attentat à Londres: Ayrault dénonce une «attaque contre le cœur de la démocratie»

TERRORISME Jean-Marc Ayrault a rencontré les familles de trois lycéens français blessés dans l’attentat...

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault était à Londres au lendemain de l'attentat
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault était à Londres au lendemain de l'attentat — ADRIAN DENNIS / AFP

Le ministre français des Affaires étrangères, de retour de Washington, s’est exprimé ce jeudi depuis Londres, au lendemain de l’attentat perpétré au cœur de la capitale britannique. Plus tôt, Jean-Marc Ayrault a rencontré les familles de trois lycéens français blessés dans l’attentat.

>> A lire aussi : Au lycée de Concarneau, «tout le monde ne parle que de ça»

Il a dénoncé une « attaque contre le cœur de la démocratie », dans une déclaration à la presse, disant être venu à Londres porteur d’un « message très fort pour dire non à ceux qui veulent tuer la démocratie ».

Les trois lycées blessés rapatriés aujourd’hui

« On a organisé leur rapatriement par avion. Il interviendra aujourd’hui », a déclaré Juliette Méadel à l’AFP à propos des autres élèves présents à Londres. Selon la secrétaire d’Etat, 92 élèves faisaient partie du voyage scolaire dans la capitale britannique, soit 36 qui n’étaient pas sur les lieux et 56 qui ont assisté à l’attaque, dont les trois blessés, actuellement hospitalisés « dans un état sérieux ».

>> A lire aussi : EN DIRECT. Attentat à Londres: Daesh revendique l'attaque... Quatre morts dont l'assaillant...

« Si tout se passe bien, ils pourraient rentrer en France pour la suite des soins. Il n’y a pas de pronostic vital engagé », a ajouté Jean-Marc Ayrault.

« Un bus a été affrété pour que les lycéens récupèrent leurs affaires à l’auberge de jeunesse avant d’être rapatriés. Une cellule locale de soutien, composée notamment de pédopsychiatres et de psychologues, sera activée dès leur retour en Bretagne », a déclaré de son côté Bernard Cazeneuve.