Bruno Le Roux a quitté Beauvau, laissant la place à Matthias Fekl

GOUVERNEMENT A moins d'un moins de la présidentielle...

C. Ape. avec AFP

— 

Bruno Le Roux a quitté le ministère de l'Intérieur, laissant la place à Matthias Fekl
Bruno Le Roux a quitté le ministère de l'Intérieur, laissant la place à Matthias Fekl — FRANCOIS GUILLOT / AFP

Le ministre de l’Intérieur a donc changé de main. Moins de 24 heures après les révélations sur les CDD de ses deux filles employées comme collaboratrices parlementaires, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, visé par une enquête, a laissé sa place à Matthias Fekl.

A un mois d’une présidentielle déjà marquée par les soubresauts de l’affaire Fillon, ce ministère stratégique - face à la menace djihadiste comme pour l’organisation du scrutin - revient au secrétaire d’Etat au Commerce extérieur.

>> A lire aussi : Qui est Matthias Fekl, le nouveau ministre de l'Intérieur ?

Passation

La passation de pouvoirs avec ce soutien du candidat socialiste Benoît Hamon - et qui du coup quitte son équipe de campagne - s’est tenue ce mercredi à 8h30.

Au moment de quitter Beauvau, Bruno Le Roux a salué « le travail des forces de l’ordre dans un climat particulièrement dur. Matthias, tu prends les clefs d’un beau et grand ministère », a-t-il dit à son successeur, l’assurant de son « amitié » et lui souhaitant « le plein succès ».

Matthias Fekl a salué la décision prise par Bruno Le Roux de démissionner et souligné la « responsabilité » et la « solidarité gouvernementale » de son prédécesseur.

« Sur tous les grands dossiers du ministère, la continuité de l’Etat sera assurée sécurité, terrorisme, immigration et élections », a déclaré le nouveau ministre de l’Intérieur. « Je salue tous les agents du ministère et je mesure leur engagement au quotidien », a-t-il dit.