VIDEO. Benoît Hamon ému aux larmes après le décès de Henri Emmanuelli, «son frère en politique»

DECES Le candidat socialiste à la présidentielle, bouleversé, n’a pu cacher son émotion…

Manon Aublanc

— 

Les socialistes Henri Emmanuelli (c) et l'ex ministre de l'Education Benoit Hamon (d), lors des universités d'été du PS à La Rochelle, le 29 août 2014
Les socialistes Henri Emmanuelli (c) et l'ex ministre de l'Education Benoit Hamon (d), lors des universités d'été du PS à La Rochelle, le 29 août 2014 — Xavier Leoty AFP

L’ex-ministre et président PS de l’Assemblée nationale, Henri Emmanuelli, est décédé ce mardi matin à l’âge de 71 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé sa famille.  Les politiques n’ont pas tardé à réagir et parmi eux, Benoît Hamon, ému aux larmes en évoquant « son frère en politique ».

« C’était une forme d’âme sœur »

Interrogé par la presse à la sortie de son rendez-vous à Bruxelles avec Jean-Claude Juncker, le candidat PS à l’élection présidentielle n’a pas pu cacher son émotion : « Il a joué un rôle extrêmement important dans ce que je suis. Je lui dois beaucoup. Ça me bouleverse. C’était une forme d’âme sœur. Il était plus vieux que moi mais il était comme un frère en politique ».

L’entourage de Benoît Hamon a également réagi, comme son conseiller Régis Juanico, qui parle « d’un père politique » pour le candidat PS.

Lors de son meeting à Bercy, dimanche dernier, Benoît Hamon avait rendu hommage à ceux qui l’avaient inspiré au PS, citant Henri Emmanuelli, parmi « des femmes et des hommes qui vous apprennent qu’il faut tenir même face à l’air du temps, surtout face à l’air du temps, qu’il faut toujours se battre pour ses idées et qu’il ne faut jamais oublier pour qui on se bat ».