VIDEO. Quand Henri Emmanuelli faisait un doigt d'honneur à François Fillon

DISPARITION L’ex-ministre et président PS de l’Assemblée nationale est décédé à l’âge de 71 ans des suites d’une longue maladie…

Aurélie Bazzara

— 

Henri Emmanuelli le 30 novembre 2010 au siège du PS à Paris
Henri Emmanuelli le 30 novembre 2010 au siège du PS à Paris — FRED DUFOUR / AFP

Henri Emmanuelli était une forte personnalité. Par le passé, le député des Landes s’est notamment emporté à l’Assemblée nationale lors d’un discours de François Fillon. Furtivement, il lui dresse  un doigt d’honneur pendant que le Premier ministre répondait à une question de l’opposition sur la réforme fiscale.

Le geste a été enregistré en direct par les caméras de télévision présentes dans l’hémicycle. « Je n’ai pas fait de doigt d’honneur et si ça a été interprété de cette façon, j’en suis désolé », avait déclaré le député PS un peu plus tard en séance publique.

Elu pour la première fois député des Landes en 1978, cet homme aux sourcils épais et à la voix rocailleuse avait été, entre 1981 et 1986, secrétaire d’Etat aux Dom-Tom puis au Budget du président François Mitterrand.

Trésorier du PS en 1987, il avait présidé l’Assemblée nationale de 1992 à 1993 avant d’être brièvement premier secrétaire du PS entre 1994-1995. Il avait alors été battu par Lionel Jospin pour porter les couleurs socialistes à l’élection présidentielle de 1995.

Le père spirituel de Benoît Hamon

Rattrapé par les affaires, Henri Emmanuelli avait été condamné en 1997 à deux ans de privation de ses droits civiques dansl’affaire Urba de financement illégal du PS en tant que trésorier du parti avant de retrouver en 2000 ses mandats de député et président du Conseil général des Landes.

Militant en 2005 pour le non au référendum sur le Traité constitutionnel européen, il était le père spirituel de Benoît Hamon, actuel candidat du PS à l’élection présidentielle.