Assistants parlementaires du FN: La cheffe de cabinet de Marine Le Pen mise en examen

JUSTICE Marine Le Pen est à son tour gênée par une affaire d'assistants parlementaires en pleine campagne présidentielle...

20 Minutes avec AFP

— 

Marine Le Pen nie avoir salarié fictivement un assistant parlementaire
Marine Le Pen nie avoir salarié fictivement un assistant parlementaire — CHAMUSSY/SIPA

Après François Fillon, Marine Le Pen est à son tour gênée par une affaire d'assistants parlementaires en pleine campagne présidentielle. Sa cheffe de cabinet, Catherine Griset, a été mise en examen ce mercredi soir dans l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs au Parlement européen, a appris l'AFP d'une source judiciaire.

Ce mercredi matin Catherine Griset et Thierry Légier, le garde du corps de Marine Le Pen, avaient été placés en garde à vue par les policiers de l’Office anticorruption (Oclciff).

La garde à vue de Thierry Légier, a en revanche été levée sans qu'il soit présenté aux magistrats instructeurs en l'état, a précisé cette source.