20 Minutes : Actualités et infos en direct
TÉLÉVISIONPasse d'armes entre Marine Le Pen et Najat Vallaud-Belkacem

«L'Emission politique»: Passe d'armes entre Marine Le Pen et Najat Vallaud-Belkacem

TÉLÉVISIONMarine Le Pen était l'invitée de « L'Emission politique » sur France 2 ce jeudi...
La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem face à Marine Le Pen dans "l'Emission politique" le 9 février 2017.
La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem face à Marine Le Pen dans "l'Emission politique" le 9 février 2017. - France 2
Laure Cometti

L.C.

Il fallait s’y attendre. Le ton est monté lors du face-à-face entre Marine Le Pen et Najat Vallaud-Belkacem sur le plateau de L’Emission politique sur France 2 ce jeudi soir, à tel point que leurs échanges ont parfois été inaudibles. David Pujadas a eu beau intervenir à de nombreuses reprises, tentant de distribuer la parole aux deux femmes, le débat a été très tendu et ponctué de nombreuses interruptions.

Un débat sur l’éducation

Ministre de l’Education depuis 2014, la socialiste Najat Vallaud-Belkacem est régulièrement prise pour cible par des membres du Front national. Lors de la soirée électorale du premier tour des élections municipales en 2014, les deux femmes politiques avaient déjà eu un débat très animé.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une grande partie de ce débat a porté sur l’éducation. La ministre a accusé la candidate à la présidentielle de vouloir organiser « un tri sélectif des élèves ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

En face, Marine Le Pen s’est dite favorable à ce que « 50 % du temps d’enseignement à l’école primaire soit consacré à l’apprentissage du français ». La candidate frontiste en a également profité de ce face-à-face avec la ministre pour fustiger le bilan du gouvernement.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Benoît Hamon « l’islamo-gauchiste »

« Vous soutenez Benoît Hamon, l’islamo-gauchiste », a aussi lancé la candidate frontiste à la ministre socialiste.

Ce débat, que certains ont comparé à un « match de boxe », a beaucoup fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux.

a

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

a

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Sujets liés