EN DIRECT. Après les nouvelles révélations, Fillon dénonce «des mensonges» du «Canard enchaîné»

LIVE Suivez en direct les dernières révélations sur l'affaire concernant François Fillon et son épouse...

H.B. et D.B.

— 

Penelope et François Fillon, le 3 juillet 2008 au Québec.
Penelope et François Fillon, le 3 juillet 2008 au Québec. — ROGERIO BARBOSA / AFP

L'ESSENTIEL

  • Selon Le Parisien, l'épouse de François aurait cumulé deux emplois à temps plein. 
  • Selon Le Canard Enchaîné, Penelope Fillon aurait touché au total 45.000 euros d'indemnités de licenciement payées par l'Assemblée nationale.

 

A LIRE AUSSI

>> A lire aussi : Contrat de travail, rémunération... Les nouvelles approximations du candidat LR

>> A lire aussi : Le candidat s'excuse, mais n'avance aucune nouvelle preuve face aux accusations

>> A lire aussi : Penelope Fillon travaille pour son mari depuis 1986 et non... 1997 comme affirmé par son époux

 

20h15:  L'Obs fait sa une sur François Fillon qu'il rebaptise «Tartuffe»

 

19h55: Fillon paraît « disqualifié » pour être « Père la rigueur », selon Laurence Rossignol

« Tout ça n’est pas une affaire Penelope Fillon, tout ça est une affaire François Fillon », a déclaré Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, sur France 24/RFI. Le sujet, c’est « lui, en tant que personnalité politique de premier plan, candidat à l’élection présidentielle, homme soi-disant intègre, honnête, parangon de vertu et de morale et en particulier, d’économies pour tout le pays et pour les fonctionnaires ». […] « Je pense qu’il est maintenant un peu disqualifié, surtout sur le profil qui était le sien ».

19h40: Fillon livre « sa vérité » dans une lettre aux Français

François Fillon, candidat de la droite à l’élection présidentielle, dans la tourmente des emplois présumés fictifs de son épouse, livre sa « vérité » dans une « lettre aux Français », publiée mercredi par le quotidien Ouest-France. « Au terme d’une campagne médiatique et politique d’une violence inouïe, j’ai choisi de m’adresser directement à vous pour vous dire ma vérité », écrit François Fillon dans cette lettre, où il reprend la plupart des arguments qu’il avait développés lors de sa conférence de presse la veille.

19h20: « Nous aussi, on veut 45.000 € comme Penelope ! », lancent des militants du Front de gauche

En marge de la visite de François Fillon ce mardi à Troyes, des militants du Front de gauche sont venus manifester, réclamant eux aussi « 45.000 € comme Penelope ! ».

 

19h: Après les nouvelles révélations, Fillon dénonce « des erreurs manifestes » du Canard enchaîné

« Les éléments publiés ce soir dans l’édition du Canard Enchaîné datée du 8 février ne sauraient en rien constituer une information nouvelle et comportent des erreurs manifestes », déclare François Fillon ce mardi soir dans un communiqué. Il indique ainsi que «les chiffres qu'(il a) rendus public lundi comprenaient bien entendu la totalité des sommes figurant sur les bulletins de paye de (son) épouse, y compris les indemnités diverses de fin de contrat».

18h47: «Nous ne sommes pas des Penelope» ont scandé des collaborateurs parlementaires

Une centaine de collaborateurs du Sénat, de gauche et de droite, ont manifesté mardi devant l'entrée du Palais du Luxembourg pour dénoncer la précarité de leur statut en scandant «Nous ne sommes pas des Penelope».

Ils protestaient notamment contre le fait qu'à la fin du mandat du parlementaire, «le collaborateur est licencié pour motif personnel» et non pour motif économique, «c'est-à-dire que la responsabilité du licenciement pèse sur lui».

18h38: Twitter ironise sur une offre de stage de La revue des deux mondes

 

18h29: 20 Minutes a passé au crible les déclarations de François Fillon lors de sa conférence de presse

 

18h23: «Il n'y a aucune révélation», assure François Fillon

C'est la réaction recueillie par BFM-TV et LCI. 

18h19: Selon Henri Guaino «il sera très difficile de tenir jusqu'au premier tour»

«Les dégats sont irréparables», a-t-il commenté sur BFM-TV. «Pour François Fillon, c'est perdu», a-t-il ajouté. 

18h14: Qui est la Cheffe du parquet national financier en charge de l'enquête préliminaire?

Notre journaliste Vincent Vantighem dresse son portrait.

 

18h12: Le JDD a noté des variations dans la défense du candidat

 

18h05: Selon Le Canard enchainé, les enquêteurs n'auraient trouvé aucune preuve matérielle du travail de Pénélope 

 

18h03: Sur son compte Twitter, le candidat veut montrer que la campagne continue

 

18h02 : L’enchaînement des révélations fait réagir sur Twitter

 

18h: Des militants l'attendent à Troyes...

Comment l'accueilleront-ils?

 

17h55: Fillon ne réagira pas ce soir

C'est Le Point qui le dit. «En déplacement à Troyes et Romilly-sur-Seine dans l'Aube, François Fillon a fait savoir qu'il ne réagirait pas maintenant aux nouvelles révélations du Canard enchaîné», indique le site de l'hebdomadaire.

17h50: «L'affaire» passionne les Français

La preuve: 1,25 million de téléspectateurs ont suivi les explications de François Fillon lundi après-midi. BFMTV a réuni 14,6% de part d'audience, avec un pic de 1,43 million à 16h50, selon les chiffres de Médiamétrie.

17h49 : Pendant ce temps-là, François Fillon est à Troyes…

Ce mardi après-midi, il devait visiter une usine et avoir un échange informel avec les salariés, puis discuter avec des entrepreneurs. Le tout accompagné de François Baroin, sénateur-maire de Troyes… cité comme « plan B » potentiel ces derniers jours. Une visite perturbée par les nouvelles révélations sur sa femme. Réagira-t-il publiquement ?

17h44 : Pour Philippe Poutou, François Fillon est « mûr pour tomber »

Le candidat du NPA (nouveau parti anticapitaliste) à l’élection présidentielle a ironisé sur Twitter.

 

17h41: Sa conférence de presse n'a pas convaincu

Selon un sondage Harris interactive publié mardi, deux tiers des Français (65%) n'ont toutefois pas été convaincus par ses explications. Il reste toutefois soutenu par une nette majorité de sympathisants LR. 

17h39: François Fillon a prévu d'écrire aux Français

Mercredi, c'est "une lettre aux Français" que François Fillon publiera dans la presse quotidienne régionale, comme il l'a annoncé aux élus LR mardi en fin de matinée à son QG.

17h32: Pour l'avocat de Fillon, les irrégularités de l'enquête la rendent «nulle»

Dans une note adressée lundi au parquet national financier (PNF), Me Antonin Lévy estime que «le parquet national financier n'a pas compétence» pour mener l'enquête. «La qualification de détournement de fonds publics est inapplicable pour un parlementaire», poursuit Me Lévy. Selon lui, les irrégularités dans l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs de l'épouse de l'ancien Premier ministre la rendent «nulle».

17h10: Penelope Fillon aurait touché au total 45.000 euros d’indemnités de licenciement payées par l’Assemblée

L’épouse de François Fillon, Penelope, soupçonnée d’emplois fictifs comme assistante parlementaire, a touché, en deux fois, 45.000 euros d’indemnités de licenciement, payées par l’Assemblée nationale, affirme Le Canard Enchaîné dans son édition de mercredi. Penelope Fillon a perçu en août 2002 « 16.000 euros d’indemnités, soit l’équivalent de cinq mois de salaire », alors qu’elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de François Fillon, Marc Joulaud, selon l’hebdomadaire satirique, qui ajoute qu’elle a également perçu, en novembre 2013, « 29.000 euros de primes » au terme de son « dernier contrat ».

 

17h05: Penelope Fillon aurait cumulé deux emplois, selon Le Parisien

Pendant près d’un an et demi, Penelope Fillon a exercé deux emplois à temps plein, en tant qu'assistante parlementaire et à La Revue des deux Mondes, révèle Le Parisien.