Penelope Fillon travaille pour son mari depuis 1986 et non... 1997 comme affirmé par son époux

PRESIDENTIELLE François Fillon a publié ce lundi sur Internet le tableau des rémunérations de son épouse qui indique qu'elle travaillait pour lui depuis 1986 et non... 1997 comme précisé le 26 janvier par le candidat de la droite...

Louis Mbembe

— 

François et Penelope Fillon
François et Penelope Fillon — ERIC FEFERBERG / POOL / AFP

Une nouvelle approximation dans les dates pour François Fillon ? C’est ce que semble indiquer le tableau des rémunérations perçues par sa femme Penelope au titre d’assistante parlementaire divulgué en ligne ce lundi par le candidat Les Républicains.

En effet, les dates indiquées sur document posent question puisqu’elles indiquent que sa compagne a perçu une rémunération nette de 33 638,83 euros entre le 1er avril 1986 et le 31 mai 1988. Or, le 26 janvier dernier, au 20 heures de TF1, François Fillon affirmait que son épouse travaillait pour lui, en tant qu’assistante parlementaire, depuis… 1997, indique le JDD.

>> A lire aussi : Affaire Fillon: Le candidat s'excuse, mais n'avance aucune nouvelle preuve face aux accusations

Auparavant, François Fillon avait également précisé que son épouse travaillait à ses côtés « bénévolement » depuis 1981. De son côté, Le Canard enchaîné a révélé par la suite que l’élu de la Sarthe rémunérait don épouse depuis 1988. Un chiffre repris ce lundi par François Fillon mais qui se révèle donc erroné à l’aune des documents publiés ce lundi.

Contradictions en pagaille

« Oui mes réponses ont été imprécises. Il m’a fallu cinq jours pour obtenir toutes les fiches de paie de mes collaborateurs de l’Assemblée nationale quand manifestement certains organes de presse les ont déjà. Oui, mon épouse a travaillé pour moi depuis le début. Oui, elle a commencé à être rémunérée en 1988. Dans ma réponse [sur TF1], je faisais confiance aux chiffres du Canard enchaîné. C’était les seuls dont je disposais », a justifié François Fillon lorsqu’une journaliste de Médiapart a soulevé les contradictions entre ces différentes dates et a questionné le candidat de la droite sur le sujet.