Présidentielle: En vrai, ça va servir à quoi le meeting hologramme de Mélenchon?

POLITIQUE Le candidat de la France insoumise se dédouble ce week-end...

Thibaut Le Gal

— 

Mélenchon maîtrise la force
Mélenchon maîtrise la force — Montage assumé/20Minutes

Ce week-end, Jean-Luc Mélenchon se dédouble. Après avoir lancé avec succès sa chaîne YouTube (plus de 180.000 abonnés), salué les internautes de jeuxvidéo.com, rêvé d'un jeu-vidéo pour la campagne présidentielle, le candidat de la «France insoumise» a un nouvelle passion: l'hologramme.

Dimanche après-midi, l'ancien leader du Front de gauche sera dans deux villes, en même temps. Le vrai Mélenchon tiendra meeting à Lyon (Eurexpo), tandis que son homologue virtuel sera sur scène à Paris (Docks d'Aubervilliers). Un coup de com' idéal pour relancer sa campagne, malmenée par la victoire de Benoît Hamon à la primaire PS. 20 Minutes fait le point.

Côté technique: «une première»... mais pas vraiment un hologramme

Deux Mélenchon en quasi-simultanés, comment est-ce possible? «Le meeting de Lyon sera filmé par une caméra, dont le signal sera transmis vers Paris. L'image sera projetée vers le sol, et par un système de réflection, elle se répercutera sur un film, qui permettra de créer un hologramme en trois dimensions», précise Bastien Lachaud, responsable des événements du candidat.

Faut-il s'attendre aux hologrammes projetés par R2D2 dans Star Wars? Pas vraiment. «L’holographe est un mot magique et vendeur. En réalité, il s’agira d’un jeu de projection, une illusion d’optique plutôt qu’une réelle holographie où seraient enregistrées toutes les informations de la scène: sa texture, sa couleur et sa profondeur », nuance Pascal Picart, professeur à l’université du Maine et spécialiste de l’holographie. Heu, quelle est la différence? «La paralaxe!», répond le spécialiste. «Vous ne pourrez pas voir Mélenchon sur le côté ni de dos si vous tentez de vous déplacer par rapport à l'image».

La prouesse technique est déjà utilisée pour redonner vie à des stars disparues, comme Dalida ou Claude François. A l'étranger, le Premier ministre indien Narendra Modi est devenu un champion du meeting holographique. En 2014, il avait ainsi pu organiser 3 500 meetings en seulement...45 jours! «Ces meetings étaient toujours enregistrés auparavant, sur fond vert. Une chose impensable pour Mélenchon, qui a besoin du public. Le meeting de dimanche sera retransmis en direct (en réalité 2 secondes de décalage), c'est une première mondiale», s'enthousiasme Bastien Lachaud.

Côté politique: relancer la campagne face à la dynamique Hamon

Depuis la victoire de Benoît Hamon à la primaire, la campagne de Jean-Luc Mélenchon connaît un coup de mou dans les sondages. L'hologramme arrive donc à propos. «L’idée était de faire quelque chose de fort dans un contexte marqué par l’affaire Fillon et la victoire de Benoît Hamon. C’est un outil de com', mais mis au service d’un discours sur le progrès scientifique, très présent dans notre programme. L’hologramme est un symbole pour rappeler que la science nous rassemble», avance Sophia Chikirou, directrice de la communication. Autre objectif: montrer les muscles en remplissant deux salles la même journée « Nous avons déjà 12.000 personnes inscrites à Lyon, et 6.000 à Paris», annonce Sophia Chikirou.

«Plusieurs dizaines de milliers d'euros» ont été déboursés pour mettre au point l'hologramme. Mais le coup de com' ne plaît pas à tout le monde.  « Sur la symbolique, ça nous embête un peu. Le culte de la personnalité, ce n'est pas trop notre truc », s'agacent des communistes au Parisien. Des critiques balayées par l'équipe du candidat. Reste l'éventuel problème technique. En cas de panne dimanche, c'est Alexis Corbière, qui prendrait la relève de l'hologramme. Sans faire offense au lieutenant du candidat, la perspective serait nettement moins enthousiasmante.