«Je ne veux pas réduire le rassemblement à des questions d'appareils », déclare Benoît Hamon

ACTU Elu hier avec 58,87 % des voix face à l’ancien Premier ministre Manuel Valls, Benoît Hamon est désormais le candidat des socialistes à l’élection présidentielle…

L.B. et H.B.

— 

Benoît Hamon sur le plateau du «20 Heures», lundi 30 janvier.
Benoît Hamon sur le plateau du «20 Heures», lundi 30 janvier. — France 2

L’ESSENTIEL :

  • Après sa victoire à la primaire de la gauche, Benoît Hamon va s’efforcer de rassembler son camp pour la présidentielle.
  • Le député des Yvelines, 49 ans, a réuni 58,72 % des suffrages contre 41,28 % pour l’ancien Premier ministre Manuel Valls, 54 ans.
  • Dans la foulée, il a annoncé qu’il proposerait « à tous les candidats de cette primaire » mais aussi à l’écologiste Yannick Jadot et au candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, de construire une majorité gouvernementale.
  • La participation est en hausse par rapport au premier tour. D’après les premiers chiffres, portant sur 78,1 % des bureaux de vote, le second tour a attiré 1.910.163 votants, contre 1,6 million au premier tour.

 

A LIRE AUSSI :

Primaire à gauche: La victoire de Hamon, «prélude de la renaissance du PS»

Hamon, vainqueur de la primaire: Une «belle victoire» saluée par le PS

Primaire à gauche: Manuel Valls tente de préserver le rassemblement, pas ses militants

Mélenchon adoucit son discours à l'égard de Benoît Hamon

 

22h: C'est la fin de ce live

C'est la fin de ce live. Merci de nous avoir suivis et rendez-vous demain pour suivre avec nous l'actualité de cette campagne pour l'élection présidentielle. Bonne soirée.

20h30: La direction du PS appelle à soutenir Hamon

La direction du Parti socialiste a appelé ce lundi soir à soutenir le vainqueur de la primaire élargie du parti. « Les Français de gauche se sont massivement et clairement exprimés dans les primaires citoyennes […] Le résultat du vote est incontestable et nous appelons à soutenir notre candidat Benoît Hamon », a écrit la direction du parti, réunie en secrétariat national, dans un « appel à l’unité et au combat ».

20h20: « Le plus beau jour de ma vie politique sera peut-être en mai »

« Cette victoire est une belle étape, qui m’a permis de réunir plus d’un million d’électeurs sur mon projet. », a déclaré Benoît Hamon avant d’ajouter : « Le plus beau jour de ma vie politique sera peut-être en mai ».

20h18: « Je ne veux pas réduire le rassemblement à des questions d’appareils »

« Je n’ai pas eu Jean-Luc Mélenchon au téléphone. Je dois voir Yannick Jadot demain. Si Emmanuel [Macron] est de gauche, nous discuterons. (…) Je ne veux pas réduire le rassemblement à des questions d’appareils », a ajouté le vainqueur de la primaire de gauche.

20h17: « Je ne suis pas fermé au fait d’enrichir mon projet »

« Il y a dans ce quinquennat des éléments évidemment positifs. […] Je ne suis pas fermé au fait d’enrichir mon projet, au contraire. Mais je souhaite qu’on vote pour ce que je propose, pas seulement pour rejeter François Fillon ou Marine Le Pen », a déclaré Benoît Hamon sur France 2.

20h16: Hollande recevra Hamon à l’Elysée jeudi à 11h

Le candidat de la Belle Alliance populaire sera reçu ce jeudi à 11h par le président François Hollande à l’Elysée.

20h15: « Emmanuel Macron doit trancher, soit il est de gauche, soit il est de droite »

Interrogé sur un éventuel rapprochement avec le leader d’En Marche !, Benoît Hamon a été très clair. « Emmanuel Macron doit trancher, soit il est de droite, soit il est de gauche. »

20h10: « Je veux un avenir désirable » déclare Benoît Hamon

Invité au journal télévisé de France 2, le candidat de la gauche a réaffirmé sa volonté de se battre pour « un avenir meilleur ». « Je veux que mes enfants fassent des enfants dans un avenir désirable », a-t-il déclaré. « Chacun doit décider de sa vie et de l’avenir de la Nation ».

18h20 : Benoît Hamon et Yannick Jadot vont se rencontrer « mercredi au plus tard »

Le candidat écologiste Yannick Jadot a lui-même contacté le vainqueur de la primaire pour fixer un rendez-vous mardi ou mercredi au plus tard.

Benoît Hamon a annoncé hier qu’il proposerait dès que possible à Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise, de « construire ensemble une majorité gouvernementale cohérente et durable ».

17h32 : La gauche « ne réussira pas sans assumer le bilan du quinquennat » de François Hollande, a averti Bernard Cazeneuve

Le Premier ministre a tenu à rappeler à Benoît Hamon qu'il devrait assumer le quinquennat de François Hollande lors d'une entrevue à Matignon.

15h42 : Le camp Hamon tend la main au camp Valls

Mathieu Hanotin, directeur de campagne de Benoît Hamon a déclaré : « Tout le vote qui s’est exprimé autour de Manuel Valls (…) a un sens, il faut en tenir compte ». L’équipe de campagne du vainqueur de la primaire le sait, l’union de la gauche est l’un des défis prioritaires avant l’élection.

14h14 : Manuel Valls va réunir ses soutiens politiques mardi soir

Selon ses proches, l’ex Premier ministre battu lors de la primaire, doit réunir ses soutiens politiques mardi en début de soirée à Paris avant de se retirer quelque temps de la vie politique pour « prendre du recul ».

13h35: Benoît Hamon à Matignon pour rencontrer Bernard Cazeneuve

Les premiers pas du candidat Hamon se feront à Matignon où il doit être reçu ce lundi à 15h30 par Bernard Cazeneuve, qui a réuni son gouvernement dès le début de matinée, pour l’occasion. Aucun des membres du gouvernement ne s’est exprimé à la sortie. Le Premier ministre n’avait pas explicitement appelé à voter pour Manuel Valls mais avait écarté de voter pour un candidat ayant dénigré le bilan du quinquennat.

Benoît Hamon sera également l’invité du journal télévisé de France 2 ce lundi soir.

13h10: Les élus de l’aile droite du PS vont se réunir mardi matin

Les anciens soutiens de Manuel Valls, et d’une manière générale, l’aile droite du PS vont se réunir mardi matin pour évoquer la suite des événements. Ce même jour, Benoît Hamon rencontrera les parlementaires de son parti pour tenter de les rassurer.

12h14 : Wikileaks tweete que Benoît Hamon est pro russe

Hier soir, le compte Twitter de Wikileaks a tweeté : « Avec la victoire de Benoît Hamon à la primaire socialiste aujourd’hui, les cinq candidats à l’élection présentielle sont tous en faveur d’un rapprochement avec la Russie. »

Après un rapide démenti venant d’un journaliste français, le tweet a été supprimé par l’organisation qui a reconnu son erreur : « Dans un précédent tweet, nous avons suggéré à tort que le candidat socialiste Benoît Hamon soutient un rapprochement avec la Russie. »

 

11h51 : Après la victoire de Benoît Hamon, des députés PS rallient le camp d’Emmanuel Macron

Des députés PS comme Dominique Baert (Wattrelos) ou Alain Calmette (Cantal) ont rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron, le seul capable de faire rempart contre la droite aux prochaines élections, selon eux.

Ils seraient moins d’une dizaine à rejoindre En Marche !, a estimé sur RTL le député Philippe Doucet, membre du Pôle des Réformateurs et proche de Manuel Valls.

Tout est expliqué ci-dessous, dans l’article de notre journaliste Clémence Apetogbor.

>>> Primaire de la gauche: Après la victoire de Hamon, des députés PS rallient Macron

 

11h33 : Alexis Bachelay, porte-parole de Benoît Hamon appelle à l’union de la gauche autour de thèmes comme l’écologie

« Les électeurs vont se porter vers celui qui est en capacité de rassembler, donc de gagner, parce que le point commun entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, c’est qu’ils sont un peu sur les gauches irréconciliables », regrette Alexis Bachelay, porte-parole de Benoît Hamon.

Mais le porte-parole croit en la capacité de Benoît Hamon à rassembler. « Benoît Hamon dit "si on cherche, on va trouver" », souligne-t-il, notamment autour de sujets comme l’écologie.

10h57 : Cette fois encore, des journalistes ont réussi à voter plusieurs fois

Ils ont réussi à voter jusqu’à 4 fois lors du deuxième tour des primaires de la gauche. Toujours à cause de la même faille : les personnes qui se sont inscrites sur les listes électorales en 2016 ne sont pas encore recensées dans les registres. 

Pour en savoir plus, lisez l'article de notre journaliste sur le sujet !

>> A lire aussi : Des journalistes ont (encore) pu voter plusieurs fois

 

10h44 : Une pétition pour une union Hamon-Mélenchon-Jadot totalise plus de 15 000 signatures

Sur le site Change.org, deux groupes de jeunes ont lancé une pétition pour un rassemblement de Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot en vue de l’élection présidentielle. Objectif : barrer la route à Marine Le Pen et François Fillon, qui ont « une longueur d’avance ». La pétition compte pour l’instant plus de 15 700 signatures.

10h32 : François Hollande va recevoir Benoît Hamon

Le chef de l’Etat, qui a renoncé le 1er décembre à briguer un second mandat, a proposé à Benoît Hamon, son ancien ministre devenu très critique du bilan du quinquennat, une rencontre « au cours de la semaine ». Le vainqueur de la primaire a appelé le Président hier juste avant l’annonce des résultats officiels et les deux hommes ont convenu d’un rendez-vous.

En fin de journée hier, alors que les bureaux de vote n’étaient pas encore fermés, François Hollande assistait au match des handballeurs français face à la Norvège. C’est d’ailleurs sa seule réaction de la journée sur Twitter.

 

 

10h22 : Insolite : Manuel Valls fait 49,3 % dans deux bureaux de vote

Les internautes en rêvaient, Manuel Valls l’a fait ! Le candidat a totalisé 49,3 % des voix dans deux bureaux de vote, dans les Landes et dans la Meuse.

 

10h11 : Hamon s’excuse auprès de Valls pour l’interruption de son discours à la télévision

Juste après son élection, Benoît Hamon a commencé son discours avant la fin de celui de Manuel Valls. Un manque de politesse qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

Mais Benoît Hamon est un homme poli : il s’est excusé publiquement pour cette maladresse. Pour en savoir plus sur le discours-gate, vous pouvez lire cette article de la rédaction !

Primaire de la gauche: Hamon s'excuse auprès de Valls pour l'interruption de son discours à la télévision

 

9h59 : Jean-Pierre Raffarin : « On a vu l’élection d’un premier secrétaire »

Jean-Pierre Raffarin (LR), conseiller de François Fillon, a réagi à l’élection du candidat Benoît Hamon : « On a vu l’élection d’un premier secrétaire. » L’ancien Premier ministre a souligné le manque d’épaisseur du candidat socialiste. « Il y en a un qui débute une carrière et qui prétend diriger le PS, et l’autre qui cherche à redresser la France », a-t-il déclaré sur Europe 1.

9h50 : Manuel Valls sera en vacances lors de l’investiture de Benoît Hamon

C’est mal parti pour le rassemblement de la gauche. Manuel Valls ne sera pas présent dimanche, lors de l'investiture de Benoît Hamon à la Mutualité de Paris.

Ce n’est pas une surprise, le candidat sortant avait promis de se mettre en retrait en cas de défaite : « Je ne pourrai pas défendre son programme, mais je serai loyal parce qu’il y a des règles pour la primaire, je m’effacerai. »

9h36 : Il y aura « un bulletin Jadot » à la présidentielle

Le candidat écologiste Yannick Jadot a confirmé ce matin sur RMC qu’il reste candidat à l’élection présidentielle malgré l’élection de Benoît Hamon.
En effet, les programmes des deux candidats en matière d’écologie se ressemblent beaucoup.

Benoît Hamon a annoncé hier qu’il proposerait dès lundi à Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise, de « construire ensemble une majorité gouvernementale cohérente et durable ».


 

Bonjour à tous. Suivez avec nous les réactions à la suite de l'élection de Benoît Hamon à la primaire de la gauche.