Capture écran France 2 des candidats à la primaire à gauche 25 janvier 2017
Capture écran France 2 des candidats à la primaire à gauche 25 janvier 2017 — France 2

DEBAT

Primaire à gauche: Hamon propose un «futur désirable» quand Valls ne veut «pas créer d'illusion»

Les finalistes de la primaire à gauche participent ce mercredi au dernier débat télé de cette consultation...

« Futur désirable » contre « dire la vérité aux Français ». Les finalistes de la primaire à gauche ont commencé le dernier débat télé de cette primaire par deux visions différentes de la société.  Benoît Hamon a assuré mercredi qu’il souhaitait proposer aux Français un « futur désirable », tandis que Manuel Valls demandait de « ne pas créer d’illusion »

>> Le live du dernier débat télé de la primaire, en direct

« Si la gauche ne veut pas jouer un rôle de figurant à la présidentielle, il faut qu’elle tourne le dos à l’ordre ancien, à ces solutions qui ne marchaient pas hier et qui ne marcheront pas demain », a déclaré l’ancien ministre de l’Education sur le plateau de France2, TF1 et France Inter. Que la gauche « propose un futur désirable, qu’elle propulse un imaginaire collectif puissant, en capacité de bousculer et la droite totale et l’extrême droite », a-t-il poursuivi.

« Ne pas créer d’illusions »

Prenant la parole en deuxième, l’ancien Premier ministre a voulu s’adresser « au cœur et à la raison » des Français. Il a estimé que pour que le scrutin de dimanche prochain donne « l’élan, la force qui comptera beaucoup » pour la présidentielle, il fallait « assumer nos responsabilités, ne pas créer d’illusions et tout simplement dire la vérité aux Français ».