#Penelopegate: La justice ouvre une enquête préliminaire, François Fillon se défend

JUSTICE François Fillon veut être reçu « dans les plus brefs délais » par le Parquet…

20 Minutes avec AFP

— 

Pénélope et François Fillon
Pénélope et François Fillon — WITT/SIPA

La justice française a ouvert une enquête préliminaire ce mercredi, après les révélations du Canard enchaîné sur les rémunérations qu’aurait perçu Penelope Fillon, a indiqué le parquet national financier dans un communiqué.

Pendant huit ans, la femme de François Fillon aurait été payée comme attachée parlementaire de son mari ou du suppléant de celui-ci, selon l’hebdomadaire.

>> A lire aussi : «La séquence des boules puantes est ouverte», s'énerve François Fillon

L’enquête a été ouverte pour « détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits » et confiée à l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a précisé le parquet dans un communiqué.

François Fillon veut être reçu par le Parquet

Une information à laquelle François Fillon n’a pas tardé à réagir. « Cette décision particulièrement rapide permettra de faire taire cette campagne de calomnie et de mettre un terme à ces accusations dénuées de tout fondement », a déclaré le candidat LR à la présidentielle dans un communiqué. Il souhaite être reçu au Parquet national financier dans les plus brefs délais.

>> A lire aussi : Travailler en famille au Parlement, une pratique fréquente et polémique

« Je ne peux que m’étonner que des faits aussi anciens et légaux fassent l’objet d’une telle campagne, à trois mois du premier tour de l’élection présidentielle. Je me battrai pour que triomphe la vérité et pour défendre mon honneur. Ceux qui ont pensé m’atteindre doivent être certains de ma détermination », a-t-il.