Primaire à gauche: Les chiffres officiels vont-ils enfin être dévoilés?

ELECTION Les chiffres de participation ont fait l’objet ce lundi de soupçons de manipulations…

H. B. avec AFP

— 

Un bureau de vote du 15e arrondissement de Paris pendant le 1er tour de la primaire PS le 22 janvier 2017.
Un bureau de vote du 15e arrondissement de Paris pendant le 1er tour de la primaire PS le 22 janvier 2017. — DR

Manipulation, erreur, cafouillage… Près de 48 heures après le dépouillement, va-t-on enfin connaître les chiffres définitifs du premier tour de la primaire de gauche ? D’après les derniers résultats publiés ce lundi en fin de journée par la Haute autorité, près de 1,6 million de personnes ont voté au premier tour de la primaire élargie du PS, sur 94,5 % des bureaux de vote validés, soit « 1.597.720 votants ».

Ces chiffres de participation ont fait l’objet ce lundi de soupçons de manipulations, le président du comité d’organisation Christophe Borgel évoquant une « erreur humaine » d’un « permanent » du parti pour expliquer la publication de résultats erronés de premier tour lundi matin.

« Il y a eu un bug, rien de plus »

« La communication intermédiaire, notamment sur les chiffres de participation donnés à 00h45 sur le site web des www.primairescitoyennes.fr et les chiffres de participation et résultats donnés (lundi) matin à 10h ont généré une incompréhension en ce que la participation était mise à jour, alors que les pourcentages des scores par candidats ne l’étaient pas », annonce le communiqué de la Haute autorité chargée de veiller à l’organisation de ce scrutin.

>> A lire aussi : «Il n'y a pas de participation gonflée», assure la Haute autorité de la primaire

« Il y a eu un bug, rien de plus. Et c’est un peu de ma faute. Il y avait beaucoup de pression autour du niveau de participation. J’ai demandé à ce que les résultats soient actualisés au plus vite. Et, effectivement, on a appliqué au nouveau total de votants les pourcentages de la veille », a confié Christophe Borgel à Libération.

Des estimations « au doigt mouillé »

« L’intégralité des chiffres par bureau, département, circonscription sera mise en ligne dans les 24 heures et accessible à tous. Il reste encore 400 bureaux de vote dont les résultats doivent être validés et la participation prise en compte, soit 5,55 % du nombre total des bureaux », a précisé lundi soir la Haute autorité.

>> A lire aussi : Des journalistes ont pu voter deux fois

Les résultats définitifs devraient logiquement être publiés ce mardi. Si les candidats à la primaire n’ont pas tenu à alimenter la polémique, certains élus de gauche n’ont pas tardé à faire part de leur mécontentement. A l’image de Christophe Madrolle, soutien de Jean-Luc Benhamias, qui s’est dit « très en colère » selon Le Parisien. « Je n’ai aucune explication, à part que les estimations ont été données au doigt mouillé ! […] Faudra-t-il compter les pièces de 1 euro pour savoir combien d’électeurs sont venus ? ».