Primaire à gauche: Sylvia Pinel arrive en tête... à Saint-Pierre et Miquelon

ELECTION La candidate du Parti radical de gauche est arrivée en tête du scrutin dans le petit archipel français situé au sud du Canada…

A.B. avec AFP

— 

Sylvia Pinel, candidate PRG à la primaire de la gauche, a voté ce dimanche matin à Castelsarrasin, dans le sud-ouest.
Sylvia Pinel, candidate PRG à la primaire de la gauche, a voté ce dimanche matin à Castelsarrasin, dans le sud-ouest. — P.PAVANI / AFP

La candidate des Radicaux de gauche à la primaire élargie du PS, Sylvia Pinel, est arrivée en tête à Saint-Pierre-et-Miquelon, devant Manuel Valls, arrivé en deuxième position dans les suffrages dans le petit archipel français situé au sud du Canada.

Plus de 50 % des suffrages

Avec 144 voix sur 274 votants (résultats définitifs), soit plus de 50 % des suffrages, la présidente du PRG s’est imposée dans ce petit confetti de l’Atlantique nord, fief de la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, elle aussi PRG. Manuel Valls arrive en 2e position, avec 82 voix.

Viennent ensuite Benoît Hamon (26 voix), Arnaud Montebourg (8), Vincent Peillon (7) et François de Rugy (3). Jean-Luc Bennahmias n’a, vraisemblablement, recueilli aucune voix.

Sylvia Pinel, qui a obtenu 2 % des voix au niveau national (résultats partiels), a annoncé qu’elle apportait son soutien à Manuel Valls, arrivé en deuxième position derrière Benoît Hamon.

Les électeurs de Saint-Pierre et Miquelon, qui ont voté samedi en raison du décalage horaire, s’étaient déjà prononcé massivement pour Jean-Michel Baylet, le candidat du PRG lors de la primaire de la gauche en 2011.