VIDEO. Présidentielle 2017: Mélenchon va faire un meeting en hologramme, mais il n'est pas le premier

ELECTION « Je serai présent à Lyon personnellement et physiquement je serai présent à Paris », a déclaré le candidat de « la France insoumise »…

H. B.

— 

Jean-Luc Mélenchon va tenir un double meeting à Lyon et à Paris.
Jean-Luc Mélenchon va tenir un double meeting à Lyon et à Paris. — JEAN-FRANCOIS MONIER

« Le 5 février, je vais me dédoubler. » C’est par ces mots que Jean-Luc Mélenchon a annoncé ce jeudi qu’il tiendrait le 5 février prochain un « double meeting » à Lyon et à Paris… sous la forme d’un hologramme. « Ce sera une première mondiale, je serai présent à Lyon personnellement et physiquement je serai présent à Paris grâce à un hologramme », a expliqué le candidat de « la France insoumise ».

Ce discours holographique sera bien une première en France, mais pas une première mondiale. D’autres personnalités politiques ont déjà utilisé cette technologie.

Déjà en Inde, en Turquie…

En janvier 2014, l’actuel président de la République turque, alors Premier ministre, avait eu recours à cette nouvelle technologie. Recep Tayip Erdogan avait fait sensation en apparaissant à un meeting politique sous forme d’un hologramme alors qu’il se trouvait en réalité à un bon millier de kilomètres.

Mais le premier à avoir utilisé ce procédé pour des meetings de campagne, c’est le Premier ministre indien Narendra Modi. D’abord en 2012, puis pendant la campagne des législatives en 2014.

Une campagne 2.0

Jean-Luc Mélenchon sera toutefois le premier homme politique à le faire en direct. Le candidat à la présidentielle, qui s’est déjà lancé depuis plusieurs mois dans une campagne 2.0, veut ainsi conforter son succès sur Internet et les réseaux sociaux.

>> A lire aussi : Pour sa campagne, Jean-Luc Mélenchon veut être l'idole des jeunes

L’annonce de ce discours virtuel a toutefois suscité de nombreuses moqueries sur Twitter.