Primaire de la gauche : Le PS a dévoilé la carte des bureaux de vote

SCRUTIN 7 530 bureaux seront mis à disposition des électeurs…

20 Minutes avec AFP

— 

Les candidats à la primaire organisée en janvier 2017 par le PS : Manuel Valls, François de Rugy, Benoît Hamon, Sylvia Pinel, Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Bennahmias.
Les candidats à la primaire organisée en janvier 2017 par le PS : Manuel Valls, François de Rugy, Benoît Hamon, Sylvia Pinel, Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Bennahmias. — JOEL SAGET / AFP // PHILIPPE LOPEZ / AFP

Ils ne seront pas 8 000, comme annoncé par le Premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, le 2 octobre. Ni 9 400, comme lors de la primaire du PS de 2011 et bien moins que les 10 228 bureaux de la primaire de la droite.

La primaire du PS et de ses alliés, en France et dans les Outre-mer, comptera 7 530 bureaux de vote, a annoncé le président du Comité national d’organisation des primaires citoyennes, Christophe Borgel.

« Pas de désert de bureaux de vote »

La carte de ces bureaux a été mise en ligne ce lundi à 18 h.

« Il n’y a pas de désert de bureaux de vote », a-t-il dit, mettant en avant la rationalisation effectuée par rapport à la carte de 2011. « Quand vous avez quatre bureaux de vote à Mâcon et huit à Chalon-sur-Saône, qui sont des villes de même taille, et que vous avez le même nombre de votants en 2011, vous vous dites que si vous en faites quatre à Chalon, ça ne va pas perturber la participation », a-t-il expliqué.

>> A lire aussi : Montebourg l'emporterait face à Valls au second tour, selon un sondage

35 000 à 40 000 volontaires nécessaires

« Y compris dans des départements où il y avait un peu plus de difficultés, on a veillé à ce que les bureaux de vote qui n’étaient pas reconduits soient les bureaux de vote où il y avait le moins de votants, et évidemment on garde la concentration de bureaux de vote dans les endroits où il y a le plus de votants », a-t-il ajouté.

>> A lire aussi : Candidats, bureaux de votes, débats... Tout savoir sur le scrutin

Le député de Haute-Garonne s’est aussi dit confiant sur la possibilité de réunir les 35 000 à 40 000 volontaires nécessaires pour tenir les bureaux. Des séances de formation des présidents ont eu lieu ce week-end et se poursuivront le week-end prochain.

Christophe Borgel a rappelé que pourraient voter tous les électeurs inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2016. Ceux qui se sont inscrits dans le courant de l’année 2016, et qui ne figurent pas encore sur les listes d’émargement, devront présenter une pièce d’identité et le récépissé de leur inscription.