Piratages: Trump estime que «les ordinateurs ont compliqué nos vies» et propose d’envoyer des lettres «par coursier»

ETATS-UNIS « Aucun ordinateur n’est sûr », a expliqué le futur président américain…

H. B. avec AFP

— 

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump, le 15 décembre 2016.
Le président élu des Etats-Unis Donald Trump, le 15 décembre 2016. — Matt Rourke/AP/SIPA

Donald Trump détient la solution pour lutter contre le piratage informatique. « Si vous avez quelque chose d’important, écrivez-le et envoyez-le par coursier, comme on le faisait autrefois », a très sérieusement déclaré ce samedi le futur président américain devant des journalistes, dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago en Floride.

Interrogé sur la position qu’il adoptera en matière de cybersécurité après sa prise de fonction à la Maison Blanche le 20 janvier, Donald Trump a également expliqué qu'« aucun ordinateur n’est sûr. Je me moque de ce qu’ils disent, aucun ordinateur n’est sûr », et a tout simplement conclu que les « ordinateurs ont vraiment compliqué nos vies ».

« Je sais beaucoup de choses concernant le piratage »

Faisant référence aux accusations portées contre la Russie, Donald Trump a par ailleurs insisté sur le fait qu’un piratage informatique était très difficile à prouver. « Je sais beaucoup de choses concernant le piratage. Et le piratage est une chose très difficile à prouver. Donc cela pourrait être quelqu’un d’autre. Je sais également des choses que d’autres personnes ne savent pas, et donc ils ne peuvent pas être sûrs de ce qui se passe », a déclaré Donald Trump.

>> A lire aussi : La cyberguerre est-elle déclarée entre les Etats-Unis et la Russie?

Interrogé sur ce qu’il sait sur le sujet que les autres ne savent pas, le président élu s’est contenté de répondre « vous le saurez mardi ou mercredi ». En désaccord avec Barack Obama, Donald Trump exprime de sérieux doutes concernant les accusations des services de renseignement d’une éventuelle ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle américaine.