Présidentielle 2017: Pour Villepin, Macron est le seul candidat qui «s'adresse à tous les Français»

Présidentielle 2017 Il s'adresse à la droite comme à la gauche, selon estime l'ancien Premier ministre...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancien ministre Dominique de Villepin au Parc des princes à Paris, le 23 avril 2014
L'ancien ministre Dominique de Villepin au Parc des princes à Paris, le 23 avril 2014 — Franck Fife AFP

Il est selon l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, le seul candidat à la présidentielle « qui aujourd’hui s’adresse à tous les Français »

Ce jeudi, Dominique de Villepin a loué les qualités d’Emmanuel Macron, invitant François Fillon, le candidat de la droite, à ne pas « être absent » du débat.

« Il s’est adressé à la droite (…) en marquant clairement son engagement en faveur de la liberté, liberté non seulement économique, mais liberté sur les questions de société, ce qui tranche avec un François Fillon qui lui est pour la liberté économique, mais qui est pour l’autorité sur les questions de société, donc dans une position plus conservatrice », a déclaré Dominique Villepin sur BFMTV et RMC.

Fillon mis en garde

« Mais il s’adresse aussi aux électeurs de la gauche (…) parce qu’il parle de protection, ce qui est évidemment important pour les Français, qui certes veulent du changement, mais qui en même temps entendent être protégés face à l’avenir, face à la mondialisation, face à l’insécurité », a-t-il développé.

« La volatilité du jeu politique fait qu’aujourd’hui, voter pour un candidat ce n’est pas forcément adhérer à ce candidat », a-t-il analysé, qualifiant la gestion par Emmanuel Macron de son « capital politique » de « gestion opportuniste ». « Il s’adresse à tout le monde, se prononce sur tous les sujets, en essayant de capter tout ce qu’il est possible de capter ».

>> A lire aussi : Emmanuel Macron, personnalité politique préférée des Français

Dominique de Villepin a mis en garde François Fillon : « il ne faut pas capter un électorat et puis faire silence en se disant que le discours qu’on a tenu vaudra pour la présidentielle, il faut s’adresser à tous les Français ».

Un choix toujours inconnu

« Il ne faut pas être absent quand les Français regardent le match et il ne faut pas faire peur dès lors que ces peurs sont susceptibles de sédimenter », a-t-il poursuivi, citant la Sécurité sociale ou la fonction publique.

Serait-il prêt à choisir Emmanuel Macron ? « La question ne se pose pas aujourd’hui », a répondu Dominique Villepin.

>> A lire aussi : «Je ne triche jamais, je donne tout ce que j'ai», explique Macron sur sa fin de discours hurlée

« Ce que je souhaite, c’est que François Fillon donne les preuves de sa capacité à fédérer et à parler à tous les Français, a-t-il déclaré un peu plus tard. Ne laissons pas à d’autres le soin de parler à tous les Français. Aujourd’hui Emmanuel Macron montre sa capacité ou sa volonté de faire cela ».