Primaire à gauche: Bartolone soutient Valls car «nous en avons besoin dans ce monde de brutes»

PRESIDENTIELLE Il incarne « l’autorité de l’Etat », estime le président de l’Assemblée nationale…

H. B. avec AFP

— 

Claude Bartolone en juillet 2015 à Saint-Denis.
Claude Bartolone en juillet 2015 à Saint-Denis. — ISA HARSIN/SIPA

Et un soutien de plus ! Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) va soutenir la candidature de Manuel Valls à la primaire de gauche qui aura lieu les 22 et 29 janvier, parce que « nous en avons besoin dans ce monde de brutes ».

« Compte tenu de ce qu’il représente en termes d’autorité de l’Etat, en termes d’ordre républicain, en termes de discours qu’il tient déjà pour montrer qu’il veut tenir compte et du bilan et de cette nécessité maintenant de se projeter dans l’avenir, je vais soutenir Manuel Valls », a déclaré ce lundi Claude Bartolone au micro de France Inter.

« Regardez Poutine, c’est quand même pas un perdreau de l’année, regardez ce qu’il se passe en Syrie, regardez l’arrivée de Trump aux Etats-Unis, nous avons besoin, en France et en Europe d’une voix qui compte, une voix qui sait faire entendre à la fois les Françaises et les Français mais aussi les Européens », a ajouté Claude Bartolone.

De nombreux soutiens au gouvernement

Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a également estimé ce dimanche que Manuel Valls était le seul candidat de la primaire de la gauche à avoir une « stature d’homme d’Etat ». « Ce n’est pas parce qu’on veut être candidat qu’on est un bon candidat, je pense qu’être candidat ça ne s’improvise pas, a déclaré le garde des Sceaux, en marge d’une visite en Nouvelle-Calédonie.

>> A lire aussi : Valls, Montebourg, Hamon, Peillon… Qui sont les soutiens des candidats ?

Les ministres Najat Vallaud-Belkacem (Education nationale), Jean-Yves Le Drian (Défense), Myriam El Khomri (Travail) et Bruno Le Roux (Intérieur) avaient déjà annoncé la semaine dernière leur soutien à l’ex-Premier ministre.