Denis Baupin, à l'Assemblée Nationale
Denis Baupin, à l'Assemblée Nationale — WITT/SIPA

ENQUETE

Harcèlement sexuel: Confrontation entre Denis Baupin et la députée Isabelle Attard

Elle a vait porté plainte contre le député écologiste en juin dernier...

L’enquête sur « l’affaire Baupin » progresse et pourrait bientôt toucher à sa fin. Une confrontation a débuté ce vendredi après-midi devant les enquêteurs entre le député écologiste, accusé d’agression et harcèlement sexuels par plusieurs femmes depuis le printemps, et l’une des quatre plaignantes, la députée Isabelle Attard, selon une source proche de l’enquête.

>> A lire aussi : Isabelle Attard, Sandrine Rousseau et Elen Debost portent plainte

Face-à-face

Ce face-à-face entre les deux parlementaires pourrait être le dernier acte de l’enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris le 10 mai, au lendemain des premières révélations de Mediapart et France Inter. Les faits de harcèlement jusqu’à la fin 2013, via des SMS, dénoncés par l’élue du Calvados, et que Denis Baupin conteste, sont les seuls qui ne sont pas prescrits.

Dans les premières révélations de Mediapart et France Inter, le 9 mai, Isabelle Attard disait avoir reçu des dizaines de SMS de Denis Baupin de juin 2012, son arrivée à l’Assemblée, à son départ du parti fin 2013. « C’était du harcèlement quasi quotidien de SMS provocateurs, salaces (…) c’était par salves », avait-elle accusé.

Dans une interview à L'Obs début juin, l'écologiste évoquait « des jeux de séduction », entre « adultes ». Après avoir démissionné de la vice-présidence de l'Assemblée nationale, tout en gardant son fauteuil de député de Paris, Denis Baupin a annoncé la semaine dernière qu'il ne se représenterait pas aux législatives de 2017.