Bruno Julliard quitte la présidence de l'Unef

UNIVERSITE Il vient d'annoncer...

C. F. avec AFP

— 

Reçu mercredi soir par la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, l'Unef, syndicat étudiant leader de la contestation du CPE au printemps 2006, a appelé à "amplifier le mouvement" et à "décider de la grève dans un maximum d'universités"
Reçu mercredi soir par la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, l'Unef, syndicat étudiant leader de la contestation du CPE au printemps 2006, a appelé à "amplifier le mouvement" et à "décider de la grève dans un maximum d'universités" — jean ayissi AFP

Le président de l'Unef Bruno Julliard a annoncé vendredi à l'AFP qu'il «quitterait» la présidence de l'Union nationale des étudiants de France (majoritaire) le 8 décembre, pour des «raisons personnelles».

Le vice-président prend la suite

C'est Jean-Baptiste Prévost, actuel vice-président, qui le remplacera. «J'avais dit au congrès dernier (en mars 2007, ndlr) que je ne ferais pas l'intégralité de mon mandat et que je partirais avant la fin de l'année civile», a poursuivi le leader du mouvement anti-CPE (contrat première embauche) de 2006.

«Je pars donc pour des raisons personnelles, et parce que c'était prévu. J'ai le sentiment d'avoir "fait le tour" à l'Unef, et je pense que c'est important de passer le relais à des équipes plus jeunes», a-t-il ajouté. «Le 8 décembre, Jean-Baptiste Prévost, vice-président, sera le seul candidat à l'élection de la présidence, et il sera élu», a-t-il précisé.

Ce dernier a confirmé à 20minutes.fr que le départ de Bruno Julliard n'a rien à voir des éventuelles dissensions internes liées à la mobilisation contre la loi sur l'autonomie des universités de Valérie Pécresse. «Les adhérents du syndicat se sont prononcés en majorité (72,4%) pour l'arrêt du mouvement. Il n'y avait donc pas de problème de leadership», souligne Jean-Baptiste Prévost, qui se dit partagé entre la «fierté et l'appréhension» de prendre sa succession.

Sur le choix de la date pour annoncer ce départ, le futur président de l'Unef explique que le syndicat avait prévu de l'annoncer lundi mais a dû anticipier pour cause de fuite dans la presse.


Candidat PS aux municipales?

Que va faire Bruno Julliard par la suite? Ce dernier ne souhaitait pas faire davantage de commentaires sur son avenir ce vendredi soir, où il s'apprête «à faire la fête après son dernier bureau national». Son nom a été avancé comme possible candidat PS pour les municipales à Paris. Des conversations sur ce point ont eu lieu, a indiqué à l'AFP un socialiste parisien. Officiellement, «il pense à son insertion professionnelle», selon Vanessa Favaro, présidente de l'Unef à Nanterre. Une chose est sûre, «on va lui faire de beaux adieux», assure-t-elle.